kpt Michigan (DE)

Lorsqu'il ne joue pas à la pop-star sur scène avec le projet Schneider TM de Dirk Dresselhaus, qu'il ne travaille pas à quelque remix ou qu'il ne collabore pas avec les Belges de Köhn (sur le label k-raa-k3), Michael Beckett produit également en solo sous le nom KPTMichigan. D'abord et avant tout guitariste, les textures de ses compositions sont construites à partir de sons de guitares transformés et distortionnés. En véritable alchimiste sonore, Beckett sait rendre « funky » le bruit blanc, faire alterner les escapades sonores expérimentales avec des morceaux d'une data-pop ludique et sautillante qui pourrait évoquer la bande-son d'un jeu vidéo endommagé. Le tout compose une sorte d'hommage rendu à la machine, sous toutes ses formes, des plus mutantes aux parasites. À la fois savant et fou !

EXPÉRIENCE 3

Society for Arts and Technology [SAT] 05/06/2004

When he's not playing pop star on stage with Dirk Dresselhaus' Schneider TM project or working on a remix or collaborating with Belgians Köhn (of the label k-raa-k3), Michael Beckett produces under the name KPTMichigan. First and foremost a guitarist, the textures of his compositions are constructed from transformed and distorted guitar sounds. A true sonic alchemist, Beckett knows how to render funky white noise, alternating between experimental sonic moments and playful data-pop pieces that evoke destructive video game soundtracks. It all adds up to a tribute of sorts to the machine in all its forms, even the most mutated and parasitic. Sometimes wise, and sometimes crazy!
×

Subscribe to mailing list


* indicates required