Historique

2000

La première édition de MUTEK est orchestrée par Alain Mongeau, dans le cadre de son double mandat à titre de directeur des contenus nouveaux médias, d’abord au complexe Ex-Centris, et au Festival international du nouveau cinéma et des nouveaux médias de Montréal (FCMM). MUTEK est alors conçu comme un programme complémentaire au FCMM pour explorer son et musique, en intersection avec les nouveaux médias.

•  L’édition numéro un du Festival MUTEK est présentée à Ex-Centris, au Café Campus et au Laïka (petite scène extérieure du boulevard Saint-Laurent, alors en mode piétonnier).

•   La programmation de ce premier Festival réunit 34 artistes, dont près de la moitié offrent des premières canadiennes. Au menu : Byetone, Carsten Nicolai, Frank Bretschneider, Thomas Brinkmann, Pole, Signal, Taylor Deupree et Vladislav Delay, avec en vitrine les étiquettes Mille Plateaux, ~scape, Raster-Noton et Caipirihna, sans oublier les nouveaux artistes locaux du moment dont : Akufen, Deadbeat, Alexandre St-Onge, Mitchell Akiyama et Pheek.

•   Présenté du 7 au 11 juin, le Festival enregistre un peu plus de 2 000 entrées.

2001

"All in all, what I’m really committed to, is to provide the electronic music scene with a real festival, where we could talk about all the dimensions related to the artistic practice underlying the scene. So just like there are festivals for cinema, theatre, dance, so there would be one specifically around electronic music and sound."
– Alain Mongeau, Incursion


•   45 artistes participent à cette édition, incluant Closer Musik, Dimbiman, Matmos, Matthew Herbert, Rechenzentrum et Ricardo Villalobos, ainsi que les artistes canadiens émergents Ghislain Poirier, Jeremy P. Caulfield, Jetone (Tim Hecker), Mike Shannon, et bien d’autres.

•   À nouveau présentée par Ex-Centris, cette édition mobilise pour une première la Société des arts technologiques (SAT), qui s’affirmera au fil des années comme la résidence secondaire de MUTEK.

•   Avec près de 3 700 entrées, du 30 mai au 3 juin, l’assistance du Festival double presque par rapport à l’année précédente, alors que s’esquisse une tendance qui ne se démentira plus : 23 % des festivaliers proviennent de l’extérieur du Québec.

•   L’étiquette MUTEK_REC produit sa toute première compilation, en accompagnement de la programmation de cette deuxième édition.

2002

"The third presentation of Montréal’s MUTEK from May 29 to June 2, 2002 convincingly argued for its stature as the preeminent experimental electronic music festival in North America, one that rivals Sonar as an overarching barometer of electronica in its ever-mutating state."
– Grooves (États-Unis)

•   Poursuivant son travail de défrichage de talents nationaux et internationaux, l’édition 2002 présente plus de 50 artistes, dont : Agf, Atom, Bola, Farben, Felix Kubin, Hakan Libdo, Janek Schaefer, Luomo, Murcof, Snd et Stephan Mathieu. Les étiquettes Playhouse, Klang, et Orthlorng Musork font également partie de la programmation. Le talent canadien est notamment représenté par Dioxyde (rebaptisé Skoltz_Kolgen), Ensemble, Lowfish, Pan/Tone, Solvent, Steve Beaupré, Vitaminsforyou et Vromb.

•   Le volet diurne INTER_SECTION est créé, ou l’ajout d’une dimension professionnelle à la programmation, offrant conférences, débats, installations, ainsi qu’une série de projections de films.

•   La fréquentation continue d’augmenter, alors qu’elle atteint près de 7 000 entrées. Pour accueillir ce public sans cesse croissant, le Festival investit pour une première fois le Metropolis, qui complète avec Ex-Centris, la SAT et l’Institut Goethe, le circuit des lieux investis par les festivaliers.

•   En février 2002, MUTEK accepte l’invitation du Club Transmediale (CTM) de Berlin et réalise son premier événement hors frontières, suivi cette même année, d’une présentation événementielle de 2 jours en Amérique du Sud, à São Paulo, au Brésil.

2003

"MUTEK was the most interesting, the best, and the most inspiring thing that I have ever been a part of – and that I've ever seen – that had anything to do with electronic music."
– Richie Hawtin, Exclaim! (Toronto)

•   Le Festival continue de prendre de l’ampleur. Alors que la SAT déménage, le Festival transporte une partie de ses activités au Musée Juste pour rire et le Metropolis est envahi durant 3 soirées consécutives.
 
•   72 artistes participent à cette édition, incluant Coil, Kevin Drumm, Marina Rosenfeld, Matthew Dear, Philip Jeck, Pita, Senor Coconut, T. Raumschmiere, Telefon Tel Aviv et Tujiko Noriko. Les étiquettes Mego et M-Nus sont en vitrine. La dernière soirée sera inoubliable, grâce à la toute première présentation du projet Narod Niki, un orchestre de laptops dirigé par Ricardo Villalobos et Dimbiman qui regroupe également Akufen, Dan Bell, Dandy Jack, Luciano, Monolake, Richie Hawtin. Parmi les interprètes canadiens présents : [sic], Christof Migone, Clinker, Cobblestone Jazz, EGG, Martin Tétreault, Montag, Morceaux_de_machines et Sixtoo.

•   Les activités du volet professionnel se diversifient et gagnent en popularité : plus d’une quarantaine d’invités sont réunis pour échanger ouvertement sur différentes problématiques afférentes à l’évolution technologique, devant un public de plus de 600 personnes.

•   Les ramifications de MUTEK prennent des directions tout à fait inattendues, avec une première activité de diffusion au Chili et une tournée au Mexique. Des soirées ponctuelles sont également organisées en France, en Allemagne, en Espagne et aux États-Unis.

•   L’étiquette MUTEK_REC lance son premier album d’artiste : Don't Postpone Joy, du duo montréalais EGG.

2004

"One of the most progressive festivals in the world, MUTEK has built its reputation offering a hyper-intelligent forum."
– Joshua Glazer, URB (Los Angeles)

•  Le Festival fête son 5e anniversaire en franchissant le cap des 10 000 entrées.

•  67 artistes sont réunis, dont Andrew Weatherall, Angel, Burnt Friedman & Jaki Liebezeit, Errorsmith, Fax, Ilpo Vaisanen, Isolee, Jamie Lidell, Jason Forrest, Kpt Michigan, Krikor, Original Hamster, et Schneider TM, ainsi qu’une programmation spéciale mettant en vedette les talents de l’étiquette Raster-Noton. Le volet canadien est représenté par Plastikman – pour sa première performance live en neuf ans –, Crackhaus, Frivolous, David Kristian, Egg, Junior Boys, Loscil, Millimetrik, Mossa, Skoltz_Kolgen, Szkieve et The Mole.

•  MUTEK remporte un prix international : le QWARTZ ÉVÉNEMENT, dans la catégorie « Meilleur événement de musique électronique », aux QWARTZ ELECTRONIC MUSIC AWARDS 2004, concours parrainé par le prestigieux quotidien Le Monde.

•  Le Festival est également sélectionné en tant que finaliste pour le GRAND PRIX DU CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL dans la catégorie « Arts médiatiques ».
 
•  MUTEK s’associe à PIKNIC ÉLECTRONIK et organise conjointement la première NUIT ÉLECTRONIK, un événement dorénavant annuel qui s’inscrit dans le cadre de la Nuit Blanche du Festival Montréal en lumière.

•  Retour de MUTEK à Mexico pour présenter une pleine édition du Festival, dorénavant désigné MUTEK.MX, rassemblant près de 8 000 festivaliers. Également, une autre visite au Chili, en fin d’année, où MUTEK offre une soirée festive à un public comptant plus de 3 000 personnes à Valparaiso.

•  D’autres activités de diffusion ont lieu en sol européen : en France, Allemagne, Finlande, Norvège et en Estonie.

•  MUTEK_REC poursuit ses activités avec le lancement des albums de Skoltz_Kolgen et de Crackhaus, et l’enregistrement en direct de Chessmachine, mettant en vedette Richard Chartier versus CoH. L’étiquette lance également son premier vinyle du duo EGG.

2005

"MUTEK, Montreal's festival of digital music and media arts, has already proven itself to be one of the world's premier festivals of its kind.  Having already held events in Europe and the US and put on festivals in Chile and Mexico, in March, MUTEK added China to its proverbial bedpost."
– Jon Cambell, Art Fairs International (Beijing)

•  Pour sa 6e édition, MUTEK présente sa programmation la plus ambitieuse, regroupant 125 artistes, dont 27 premières. Se retrouvent notamment conviés : Apparat, Biosphere, Fm3, Gallopierende Zuversicht, Guenter Muller, Joe Colley, John Duncan, Kapital Band 1, Klimek, Marcus Schmickler, Melchior Productions, Nego Mocambique, Pomassl et Radian. Du côté canadien, le Festival accueille : Akumu, Artist Of The Year, Dafluke, Galerie Stratique, Jamie Drouin, Luci, Meek, Minibloc, Nathan McNinch, Polmo Polpo et Simon Guibord.

•  Le Festival collabore aussi avec le Musée d’art contemporain pour une première et coprésente « asKaa », une installation des artistes montréalais Skoltz_Kolgen.

•  Le Festival continue à se démarquer par un fort rayonnement hors Québec; la proportion de visiteurs provenant de l’extérieur de la province atteint pour une deuxième année consécutive 37 %.

•  Nouvelle collaboration au graphisme, FEED remporte le concours de design de la revue APPLIED ARTS de Toronto pour le programme complet (affiche, carte postale, grille horaire, catalogue, CD, T-Shirt) et pour le meilleur design d’affiche. FEED rafle également 3 prix au concours GRAFIKA, dans les catégories « Affiche événementielle », « Brochure culturelle » et « Programme d’identité visuelle événementielle ». De leur côté, les concepteurs du site Web MUTEK : PIXEL CIRCUS, se méritent un prix dans la catégorie « Site Web événementiel ».

•  Pour une seconde année consécutive, MUTEK est finaliste au QWARTZ ELECTRONIC MUSIC AWARD, dans la catégorie « Meilleur événement de musique électronique ».

•  Poursuivant son déploiement à l’international, MUTEK entame l'année avec une tournée en Chine, laquelle réunie une délégation d’artistes canadiens, s’arrêtant à Beijing, Cheng Du et Shenzen.

•  MUTEK renforce aussi ses liens avec deux autres festivals en Amérique du Nord, le DEMF (Détroit) et Decibel (Seattle), desquels il est l’invité.

•  Fin 2005, le Festival se lance en Amérique du Sud dans sa tournée MUTEK_PANAM, et rallie ainsi le Mexique, la Colombie, le Brésil, le Chili et l’Argentine.

2006

"MUTEK 2006 was perhaps one of the best festival experiences I've ever had […] getting better and better across its five days of programming."
– Philip Sherburne

•  110 artistes participent à cette 7e édition du Festival de Montréal, présentant une série de nouveaux venus tels Alex Under, Audio Werner, Eliot Lipp, Jackson, Lawrence, Modeselektor, Nôze et Ryoichi Kurokawa, jouant de concert avec des artistes établis dont entre autres, Thomas Brinkmann, Jan Jelinek, Pole, Ricardo Villalobos. Parmi les interprètes canadiens : Aidan Baker, Artificiel, Guillaume & the Coutu Dumonts, Hrdvsion, Marc Houle et Marc Leclair.

•  Le circuit des lieux continue de s’étendre et compte avec Ex-Centris, la SAT et le Metropolis, trois nouveaux lieux dont : la fonderie Darling, le Monument-National et l’Hôtel Godin, pour le volet professionnel rebaptisé DIGI_SECTION.

•  MUTEK est nommé LAURÉAT D’ARGENT aux GRANDS PRIX DE TOURISME QUÉBÉCOIS 2006, dans la catégorie des « Festivals et événements touristiques ». Cette nomination fait suite à l’obtention du PRIX ULYSSE, consacrant le Festival MUTEK comme lauréat montréalais dans la même catégorie.

•  Les collaborateurs FEED remportent un prix dans la catégorie « Poster Design » dans le cadre du concours de design de la revue COUPE (Toronto).

•  Cumulant sept ans d’expérience et d'activités, MUTEK retient l'attention à l’international et est invité à présenter une soirée au musée Guggenheim de New York.

•  Retour de MUTEK à Buenos Aires pour lancer sa première version du Festival en Argentine, du 13 au 17 décembre.

2007

"In its eighth consecutive year, MUTEK has become the “crème de la crème” of digital arts festivals in North America, and over the course of five days in May/June proved itself again with stellar performances… MUTEK offers not only a taste of tons of different music, but a damn good tour around Montreal's finest venues as well."
– XLR8R

•  Accueillant 116 artistes et inscrivant un record de 29 premières, canadiennes ou nord-américaines, le Festival reste plus convaincu que jamais de la nécessité de présenter la création émergente. La 8e édition de MUTEK est reçue comme l’une des meilleures cuvées du Festival, avec une programmation plus ouverte et éclectique que jamais. Au nombre des performances les plus remarquées, celle de : Ambivalent, Colleen, Gangpol & Mit, Gui Boratto, Hausckha, Heartthrob, Jichael Mackson, Kalabrese, Kode 9, Lee Curtiss, Matias Aguayo, Michael Mayer, Rhythm & Sound, Semiconductor, Shackleton, et bien sûr les incomparables Wighnomy Brothers. Au chapitre du contenu canadien, pas moins de 62 artistes participent à la programmation, dont : Alexandre Bilodeau, Anachronic Xp, Apjiw, Aun, Bleupulp, Chic Miniature, Jason Hopfner, Jesse Somfay, Mark Templeton, Maxime Robin et With All Due Respect.

•  Le Festival souhaite la bienvenue à un nouveau partenaire de présentation, FLASHER.COM, et à de nouveaux collaborateurs au graphisme, l’agence SID LEE.

•  Les efforts de diffusion hors Québec se poursuivent et les invitations de marque continuent à se manifester. MUTEK est invité à présenter l’événement « Montréal Underground » au Smithsonian de Washington. Les participations à d’autres festivals se multiplient, cette fois à Athènes, Genève, Lille et Rome. Le Festival MUTEK.MX déménage en octobre pour sa 4e édition et des événements satellites se réalisent à Santiago du Chili, ainsi qu’à Buenos Aires.

•  L’étiquette de disque MUTEK_REC fusionne avec MUSIQUE RISQUÉE, fondée pas Akufen et Vincent Lemieux.

2008

« Le Canada est une tête de pont en pleine effervescence en termes d'innovation musicale et  MUTEK est là pour le prouver. Après cinq jours de débats, d'ateliers, de performances et de concerts mettant en vedette le meilleur de la musique électronique d'avant-garde et de la création numérique en provenance du monde entier, vous serez littéralement ébahis par la créativité débordante démontrée par les talents d'ici ».  - MTV Soundtrip

La neuvième édition montréalaise du festival (du 28 mai au 1er juin), s'est avérée l'une des plus réussies et populaires de l'histoire de MUTEK avec plus d'une centaine d'événements dans tous les genres qui composaient une programmation plus excitante et innovante que jamais.

Pour la première fois de l'histoire du festival, plus de la moitié du public – 54% - provenait de l'extérieur de Montréal, faisant de MUTEK l'un des événements touristiques à saveur culturelle les plus populaires de la province. Tourisme Montréal en reconnaissait le caractère exceptionnel en nommant MUTEK parmi les finalistes régionaux dans la course au prestigieux Grand Prix 2009 du tourisme québécois dans la catégorie “Festivals et événements touristiques, Budget d'exploitation de moins de 1 M$”.

La programmation internationale de MUTEK comprend cette année le mexicain Murcof, Underground Resistance de Détroit, Flyin Lotus de Los Angeles, l'autrichien Christian Fennesz, Modeselektor de Berlin, Martyn des Pays-bas, les Suédois de The Field et Radio Slave du Royaume-Uni ainsi que Önur Özer de Turquie et Nôze, de France.    

Aux côtés de leurs homologues internationaux, on retrouve également de non moins talentueux et estimés canadiens tels que Kid Koala, Megasoid, Deadbeat, Tim Hecker, Martin Tétreault et Jeremy P. Caulfield.

Enfin, MUTEK Mexico célèbre en 2008 sa cinquième édition avec une série de concerts à Mexico incluant des vétérans extrêmement influents tels que Robin Guthrie des Cocteau Twins et Spectrum ainsi que Wighnomy Brothers, Nego Moçambique, Alva Noto, Frank Bretschneider et Deadbeat.

2009

"2009 marquait le 10e anniversaire de MUTEK, la fin d'une première décennie au cours desquels le festival a pris de l'ampleur et est devenu un véritable événement de classe mondiale, rivalisant sans gêne avec le festival Sonar de Barcelone quant à la qualité de sa programmation, tout en ayant su préserver son côté intimiste et communautariste." - Kiran Sande, FACT Magazine

Le 10e anniversaire de MUTEK voit l'organisation atteindre de nouveaux sommets. L'assistance au festival a doublé et atteint le nombre de 20 500 festivaliers ayant pris part à la programmation intérieure, et au total, plus de 68 000 personnes ont pris part à l'ensemble de la programmation intérieure et extérieure. Un autre record a été fracassé, celui du tourisme généré par MUTEK : 56 % des festivaliers de cette 10e édition provenaient de l'extérieur de Montréal, un exploit qui a été souligné par Tourisme Québec, qui a accordé à MUTEK l'Or au Grands Prix du Tourisme du Québec dans la catégorie « Festivals et événements touristiques, Budget d'exploitation de moins de 1 M$ ».

Parmi les 190 artistes et professionnels en provenance de 23 pays qui ont contribué à un des 95 événements de MUTEK_10, mentionnons Akufen, Alva Noto, Appleblim, Artificiel, Atom TM, Carl Craig, Deadbeat, dOP, Ernesto Ferreyra, Gas, Herman Kolgen, Jaki Liebzeit & Burnt Friedman, Lusine, Mala, Mike Shannon, Nick Bugayev, Nortec Collective (Bostich + Fussible), Ricardo Villalobos & Zip, Stefan Betke, Stephen Beaupré, The Modern Deep Left Quartet, Thomas Fehlmann, tobias., Trus'Me, Turzi Electronic Experience, Uwe Schmidt et Zombie Zombie.

Cette édition anniversaire a également vu l'inauguration d'une nouvelle série d'événements extérieurs intitulée Extra-Muros, présentant dans 5 lieux différents de Montréal des projets audiovisuels qui utilisent le tissu urbain comme canevas. Les artistes invités pour cette première furent AntiVJ, Rafael Lozano-Hemmer, Dominique Skoltz et Amuse. MUTEK a également intégré une nouvelle salle pour présenter ses spectacles, la Place des Arts, située au coeur du nouveau Quartier des Spectacles de Montréal.

De plus, avant le coup d'envoi du festival, MUTEK a également lancé une tournée nord-américaine qui s'est arrêtée dans 7 villes canadiennes et américaines, tournée qui était précédée d'un gala visant à amasser des fonds, une première dans l'histoire de MUTEK.

Sur la scène internationale, 2009 marque également une année charnière pour MUTEK, en commençant par sa participation au Club Transmediale Festival de Berlin, en janvier. En septembre s'amorcera une série d'événements visant à souligner le 5e anniversaire de MUTEK[AR] à Buenos Aires, Argentine, événements qui se poursuivront en octobre et novembre. Plusieurs événements MUTEK auront également lieu au Chili et au Mexique en octobre, tout particulièrement le festival Cervantino à Guanajuato, Mexique, lors duquel MUTEK présentera 3 concerts et 2 installations mettent en vedette les oeuvres d'artistes canadiens et mexicains. À la suite du succès de la programmation MUTEK lors du festival Cervantino, les deux organisations ont conclu une entente de partenariat de plusieurs années au terme de laquelle MUTEK agira à titre de conservateur du programme des arts numériques du festival Cervantino. Novembre verra également la tenue d'une MUTEK à Barcelone, Espagne, la première d'une série d'événements qui auront lui au cours de l'année à venir.

2010

"An international festival now in its 11th year, MUTEK celebrates electronic music. (...) Every year the lineup is gloriously eclectic, in both sound and origin." - New York Times

Abordant tout juste sa deuxième décennie, MUTEK est considéré comme une des vitrines mondiales de choix pour les musiques électroniques et la création numérique de pointe. MUTEK 2010 a atteint de nouveaux sommets en établissant un équilibre entre les nombreuses forces que MUTEK a acquises au fil des ans. La critique et le public se sont d’ailleurs accordés pour dire que l’édition 2010 de MUTEK était la plus ambitieuse à ce jour. Qui plus est, en 2010, le Conseil des Arts de Montréal a attribué son 25ème Grand Prix à MUTEK pour sa contribution de longue date aux arts numériques, cette distinction locale est la plus prestigieuse qui puisse récompenser un organisme culturel.

Savamment élaborée, la programmation 2010 souhaitait faire revenir les artistes favoris du festival avec des projets nouveaux et audacieux, présenter les œuvres repérées par les organisateurs au fil des ans, mettre en valeur les découvertes les plus prometteuses et braquer les projecteurs sur cette originalité qui fait fi de toutes catégories. 174 artistes et experts de 14 nationalités différentes ont contribué aux 85 performances et projets des volets artistiques et professionnels du festival MUTEK, qui comprenait 16 premières canadiennes, 10 premières nord-américaines et 6 premières mondiales. Actress, Aun, Ben Frost, Brandt Brauer Frick, Demdike Stare, DJ Koze, Dixon, Eleh, Ikonika, Jon Hopkins, King Midas Sound, Marsen Jules Trio, Matmos, Moritz von Oswald Trio, Mouse on Mars, Nicolas Jaar, Nurse with Wound, Pépé Bradock, San Proper, Señor Coconut et son orchestre, The Caretaker, Theo Parrish, Tim Hecker et Vladislav Delay étaient à l’affiche de MUTEK 2010.

De nouvelles composantes ont été ajoutées au programme, comme la série noctambule ECTOPLASMES, ou le premier Grand concert extérieur gratuit de l’histoire de MUTEK au cœur du quartier des spectacles, sur la Place des Festivals. Extra_Muros, la série de projections vidéos magistrales en extérieur, est revenu pour la deuxième année consécutive avec les œuvres des artistes montréalaises Mélissa Mongiat et Mouna Andraos, et celles de Philipp Geist, l’artiste médiatique berlinois internationalement reconnu.

Avant la 11ème édition du festival, MUTEK a présenté pour la deuxième année Avant_MUTEK, une tournée Nord-Américaine qui s’est rendue dans 8 villes au Canada et aux États-Unis en avril 2010.

Une nouvelle collaboration prestigieuse a vu le jour, à Montréal, avec la co-présentation d’une soirée-événement avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, en octobre.

MUTEK a aussi été plus actif que jamais sur la scène internationale. Commençant par sa participation au Club Transmediale Festival de Berlin en janvier, MUTEK a ensuite pris part aux Nuits sonores de Lyon en avril avant de se retrouver au Sonar de Barcelone et Co-Pop de Cologne en juin et les festivals TodaysArt et Decibel en septembre puis de retourner au Festival International de Cervantino à Mexico en octobre, pour la programmation de 4 fins de semaine complètes d’arts numériques.

2011

La 12e édition de MUTEK aura lieu du 1 au 5 juin à Montréal. Restez à l'antenne !

×

Inscription à la liste d'envoi