Bernier + Messier (CA)

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE

Directement inspirée des « machines à bruit » construites par les futuristes italiens au début du XXe siècle, La Chambre des machines est une performance mettant en vedette les artistes montréalais Nicolas Bernier et Martin Messier, ainsi que les itérations modernes des intonarumori de Luigi Russolo telles que conçues par Alexandre Landry. Mais contrairement à celles de leur précurseur, qui occultait les entrailles de ses machines, celles de la Chambre sont ouvertes, transparentes, dévoilant sans gêne la source du bruit. Manipulées aux côtés de vieux réveils matin, ces intonarumori sont réactualisés grâce au traitement numérique, exposés à une tension créatrice découlant de la rencontre de l’organique et du numérique, du digital (au sens propre) et de l’éphémère ou, pour tout dire, du cérébral et du sensible.

Maisons de disque
Liens

A/Visions 1
MUTEK 2010, montreal

Monument-National 02/06/2010

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE

Directement inspirée des « machines à bruit » construites par les futuristes italiens au début du XXe siècle, La Chambre des machines est une performance mettant en vedette les artistes montréalais Nicolas Bernier et Martin Messier, ainsi que les itérations modernes des intonarumori de Luigi Russolo telles que conçues par Alexandre Landry. Mais contrairement à celles de leur précurseur, qui occultait les entrailles de ses machines, celles de la Chambre sont ouvertes, transparentes, dévoilant sans gêne la source du bruit. Manipulées aux côtés de vieux réveils matin, ces intonarumori sont réactualisés grâce au traitement numérique, exposés à une tension créatrice découlant de la rencontre de l’organique et du numérique, du digital (au sens propre) et de l’éphémère ou, pour tout dire, du cérébral et du sensible.

×

Inscription à la liste d'envoi