Radian (AT)

Groupe issu du terroir fertile qu'est Vienne, Radian est une machine de concert incroyablement bien rodée. Si leurs albums sentent le studio, c'est le plaisir de trois musiciens accomplis qui se donne à voir sur scène. Au jazz, ils ont emprunté le swing; au folk, subtilisé la séduction et l'acoustique; au rock, la cadence et la vitalité de la basse - ici utilisée de façon inédite - et à l'électronique, les sonorités urbaines de lieux désaffectés ou au contraire, trop habités (usines à l'abandon, tours d'habitation, stations de métro...), pour fondre tous ces éléments et proposer un alliage sonore intense et surprenant. De nouvelles formes musicales sont ici explorées, aucune des structures proposées n'est évidente, surprises, volte-face, changements d'orientation et ruptures sont monnaie courante dans cet univers fusionnel où éléments acoustiques et électroniques se côtoient et se relancent mutuellement. Ceux qui sont tentés de questionner le manque de sens scénique de certains artistes oeuvrant dans le domaine de la musique électronique pourront ici ravaler leurs critiques. La prestation du trio est intense, avec une retenue qui lui est propre et qui oblige le spectateur-auditeur à collaborer à la complétude de l'image.

Maisons de disque
Liens

NOCTURNE 1

Musée Juste pour Rire 02/06/2005

Groupe issu du terroir fertile qu'est Vienne, Radian est une machine de concert incroyablement bien rodée. Si leurs albums sentent le studio, c'est le plaisir de trois musiciens accomplis qui se donne à voir sur scène. Au jazz, ils ont emprunté le swing; au folk, subtilisé la séduction et l'acoustique; au rock, la cadence et la vitalité de la basse - ici utilisée de façon inédite - et à l'électronique, les sonorités urbaines de lieux désaffectés ou au contraire, trop habités (usines à l'abandon, tours d'habitation, stations de métro...), pour fondre tous ces éléments et proposer un alliage sonore intense et surprenant. De nouvelles formes musicales sont ici explorées, aucune des structures proposées n'est évidente, surprises, volte-face, changements d'orientation et ruptures sont monnaie courante dans cet univers fusionnel où éléments acoustiques et électroniques se côtoient et se relancent mutuellement. Ceux qui sont tentés de questionner le manque de sens scénique de certains artistes oeuvrant dans le domaine de la musique électronique pourront ici ravaler leurs critiques. La prestation du trio est intense, avec une retenue qui lui est propre et qui oblige le spectateur-auditeur à collaborer à la complétude de l'image.
×

Inscription à la liste d'envoi