Videovoce (CA)

Naviguant entre les frontières de la musique expérimentale et des nouveaux médias, Laurel MacDonald a sorti plusieurs albums aux inflexions mélodieuses, aux expérimentations vocales transcendantes et aux arrangements riches et complexes. Au cours de la dernière décennie sa musique a été remixée par les gourous internationaux de la musique expérimentale, Bill Laswell et John Oswald, tandis que le critique et musicien David Toop arrangeait une composition vocale dans laquelle elle figurait. Ses travaux en chant et voix ont été employés au cinéma, à la télévision, et dans des productions de théâtre et de danse. Récemment, elle a travaillé comme arrangeuse et enregistreuse son pour « qui » de John Oswald, une installation pour un chœur multilingue de 29 voix diffusé par 29 haut-parleurs, et exposée de façon permanente au Royal Ontario Museum. Elle s’implique de plus en plus dans le montage de ses propres vidéos et installations sonores, ayant notamment inauguré une nouvelle œuvre au festival Luminato en 2009. Lancé en 2008, son projet VIDEOVOCE combine en temps réel chant, musique électronique et vidéo.

Maisons de disque

Expérience 1
MUTEK 2010, montreal

Monument-National 02/06/2010

Naviguant entre les frontières de la musique expérimentale et des nouveaux médias, Laurel MacDonald a sorti plusieurs albums aux inflexions mélodieuses, aux expérimentations vocales transcendantes et aux arrangements riches et complexes. Au cours de la dernière décennie sa musique a été remixée par les gourous internationaux de la musique expérimentale, Bill Laswell et John Oswald, tandis que le critique et musicien David Toop arrangeait une composition vocale dans laquelle elle figurait. Ses travaux en chant et voix ont été employés au cinéma, à la télévision, et dans des productions de théâtre et de danse. Récemment, elle a travaillé comme arrangeuse et enregistreuse de son pour « qui » de John Oswald, une installation pour un chœur multilingue de 29 voix diffusée par 29 haut-parleurs, et exposée de façon permanente au Royal Ontario Museum. Elle s’implique de plus en plus dans le montage de ses propres vidéos et installations sonores, ayant notamment inauguré une nouvelle œuvre au festival Luminato en 2009. Lancé en 2008, son projet VIDEOVOCE combine en temps réel chant, musique électronique et vidéo.

×

Inscription à la liste d'envoi