Murcof avec/with xx+xy visuals

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE Il s’agit sans doute du compositeur de musique électronique mexicain le plus connu à avoir émergé dans la dernière décennie. Fernando Corona, de son vrai nom, évolue sous le pseudonyme Murcof depuis son tout premier album, Martes, paru en 2002 sur le label mexicain Static Discos. L’album a vite été repris par l’étiquette indépendante britannique Leaf, qui en a assuré la distribution internationale comme elle l’avait fait pour Caribou, Four Tet et Colleen. La techno ambiante et mélodique de Murcof explore les nuances sombres et subliminales du genre. Corona a séduit un auditoire international avec ses albums subséquents – Utopia (2004), Remembranza (2005) et Cosmos (2007) – qui proposent un dialogue entre le classicisme moderne d’Avro Part ou de Brian Eno et l’éclectisme de la mouvance électronique européenne. Pour dire les choses simplement, Murcof aspire à créer une musique belle, mais exempte de sentimentalité. Pour cette performance montréalaise, Murcof se produira aux côtés du duo d’artistes audiovisuels italiens xx+xy, qui se serviront de méthodes de création vidéo pour amplifier le son d’une manière totalement abstraite, en faisant appel au feedback dynamique, ce qui donnera à Cosmos une atmosphère englobante unique.

Maisons de disque
Liens

A/VISIONS 1: "A SOUND ODYSSE"

Théâtre du Nouveau Monde 28/05/2008

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE Il s’agit sans doute du compositeur de musique électronique mexicain le plus connu à avoir émergé dans la dernière décennie. Fernando Corona, de son vrai nom, évolue sous le pseudonyme Murcof depuis son tout premier album, Martes, paru en 2002 sur le label mexicain Static Discos. L’album a vite été repris par l’étiquette indépendante britannique Leaf, qui en a assuré la distribution internationale comme elle l’avait fait pour Caribou, Four Tet et Colleen. La techno ambiante et mélodique de Murcof explore les nuances sombres et subliminales du genre. Corona a séduit un auditoire international avec ses albums subséquents – Utopia (2004), Remembranza (2005) et Cosmos (2007) – qui proposent un dialogue entre le classicisme moderne d’Avro Part ou de Brian Eno et l’éclectisme de la mouvance électronique européenne. Pour dire les choses simplement, Murcof aspire à créer une musique belle, mais exempte de sentimentalité. Pour cette performance montréalaise, Murcof se produira aux côtés du duo d’artistes audiovisuels italiens xx+xy, qui se serviront de méthodes de création vidéo pour amplifier le son d’une manière totalement abstraite, en faisant appel au feedback dynamique, ce qui donnera à Cosmos une atmosphère englobante unique.
×

Inscription à la liste d'envoi