Frivolous (CA)

Se décrivant lui-même comme l'expérimentateur fou du « micro-soul », Daniel Gardner (Frivolous) s'est construit une solide réputation en peu de temps. Avec des enregistrements sur des étiquettes réputées telles que Pokerflat, Background et Karloff, il accroche son nom à côté des Herbert, Akufen, Hakan Lidbo et autres trafiquants d'une « house » métissée et vitaminée. Frivolous intègre des éléments vocaux et des instruments classiques à son laboratoire de recherche numérique. Ses compositions délicatement structurées empruntent la technique du cut-up pour établir les racines d'un funk et d'un jazz blancs et projeter de subtiles mais captivantes jouissances auditives. Plusieurs perles à découvrir.

Nocturne 2
MUTEK 2013, montreal

Métropolis 31/05/2013

Originaire de la côte ouest canadienne, Daniel Gardner alias Frivolous, a passé plusieurs années à Berlin avant de revenir s’installer au pays. Débordant de créativité, il commence à produire de la musique vers la fin des années 90 avec, en poche, une formation de piano classique. En plus d’une imposante sélection de maxis, Frivolous compte trois albums à son actif, dont le plus récent Meteorology (2011), paru sur l’étiquette Cadenza. Cet excellent concentré de tech-house, imprégné d’infusions jazz et de swing, élève le style à des hauteurs rarement atteintes, de par ses sonorités non traditionnelles et son penchant minimaliste. L’esprit créatif de Gardner, qui rappelle celui de Matthew Herbert, un artiste dont s’inspire le Canadien, s’exprime aussi à travers la confection d’instruments musicaux maisons, tel que le “Frivolous Patented Electromagnetic Knife," qui donne une saveur unique à ses performances scéniques. Après des prestations aux éditions espagnole et mexicaine de MUTEK, Frivolous revient à Montréal après un passage remarqué à l’édition 2004, année qui en a fait un de ses favoris locaux.

Video: Ma''

EXPÉRIENCE 2

Société des arts technologiques [SAT] 04/06/2004

Se décrivant lui-même comme l'expérimentateur fou du « micro-soul », Daniel Gardner (Frivolous) s'est construit une solide réputation en peu de temps. Avec des enregistrements sur des étiquettes réputées telles que Pokerflat, Background et Karloff, il accroche son nom à côté des Herbert, Akufen, Hakan Lidbo et autres trafiquants d'une « house » métissée et vitaminée. Frivolous intègre des éléments vocaux et des instruments classiques à son laboratoire de recherche numérique. Ses compositions délicatement structurées empruntent la technique du cut-up pour établir les racines d'un funk et d'un jazz blancs et projeter de subtiles mais captivantes jouissances auditives. Plusieurs perles à découvrir.
×

Inscription à la liste d'envoi