Onur Ozer

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE De l’Europe orientale, le nom d’Onur Özer est plus que jamais sur les lèvres de la critique musicale. Originaire d’Istanbul, unique ville du monde à chevaucher deux continents, Onur Özer est le seul musicien électronique à avoir émergé de la Turquie jusqu’à maintenant, et l’on doit reconnaître qu’il est bel et bien le fils de sa patrie, car on discerne clairement l’influence des cultures orientales et occidentales dans sa musique. Il s’est d’abord fait connaître hors de ses frontières grâce à quelques singles parus sur le label berlinois Vakant, avant de frapper fort en 2007 avec un premier album remarqué : Kasmir, qui réussit à garder l’auditeur en haleine du début à la fin, une chose rare dans le monde du techno. Ses compositions d’inspiration minimaliste sont influencées par le jazz et la musique arabe, intégrant même à l’occasion, des arrangements orchestraux. Onur Özer réussit à jumeler, avec une maîtrise surprenante, une panoplie d’influences et ce, au grand bonheur de ses fans. Voilà pourquoi, on peut affirmer sans se tromper que sa carrière est en pleine ascension.

Maisons de disque
Liens

MUTEK//PIKNIC 2: "PULSE FICTION"

Parc Jean-Drapeau, 01/06/2008

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE De l’Europe orientale, le nom d’Onur Özer est plus que jamais sur les lèvres de la critique musicale. Originaire d’Istanbul, unique ville du monde à chevaucher deux continents, Onur Özer est le seul musicien électronique à avoir émergé de la Turquie jusqu’à maintenant, et l’on doit reconnaître qu’il est bel et bien le fils de sa patrie, car on discerne clairement l’influence des cultures orientales et occidentales dans sa musique. Il s’est d’abord fait connaître hors de ses frontières grâce à quelques singles parus sur le label berlinois Vakant, avant de frapper fort en 2007 avec un premier album remarqué : Kasmir, qui réussit à garder l’auditeur en haleine du début à la fin, une chose rare dans le monde du techno. Ses compositions d’inspiration minimaliste sont influencées par le jazz et la musique arabe, intégrant même à l’occasion, des arrangements orchestraux. Onur Özer réussit à jumeler, avec une maîtrise surprenante, une panoplie d’influences et ce, au grand bonheur de ses fans. Voilà pourquoi, on peut affirmer sans se tromper que sa carrière est en pleine ascension.
×

Inscription à la liste d'envoi