John Duncan (US)

Originaire des États-Unis mais vivant en Italie depuis de nombreuses années, John Duncan est un artiste complet qui, tout au long de sa carrière, a exploré sans compromis les possibilités de différentes voies - performances, films, musique, installations. Il perçoit son travail en tant que catalyseur, induisant une transmission d'énergie à travers laquelle il incite le public à participer activement à un processus de recherche et de découverte de soi. Ses enregistrements, parmi lesquels The Crackling (1996, avec Max Springer), Phantom Broadcast (2002), Infrasound-Tidal (2003) et plus récemment Stun Shelter (avec Carl Michael von Hausswolff) ou Presence (avec Graham Lewis de Wire) sont considérés par les critiques avisés et les compositeurs de même obédience, comme des jalons importants de l'histoire de la musique expérimentale. Ses installations sonores, à l'égal de ses performances sont réputées pour ne laisser personne indifférent. Permettant d'inscrire les éléments plus expérimentaux de la programmation du Festival dans un continuum temporel qui a débuté bien avant que l'appellation musique électronique ne soit devenue monnaie courante, sa performance à MUTEK promet d'être intense et englobante. Dans un environnement de huit haut-parleurs, nourris par une amplification massive et de grande qualité, il diffusera avec dextérité des pièces récentes et inédites de son répertoire. Une très grande et rare visite d'une figure légendaire des musiques extrêmes.

Liens

NOCTURNE 2

Musée Juste pour Rire 03/06/2005

Originaire des États-Unis mais vivant en Italie depuis de nombreuses années, John Duncan est un artiste complet qui, tout au long de sa carrière, a exploré sans compromis les possibilités de différentes voies - performances, films, musique, installations. Il perçoit son travail en tant que catalyseur, induisant une transmission d'énergie à travers laquelle il incite le public à participer activement à un processus de recherche et de découverte de soi. Ses enregistrements, parmi lesquels The Crackling (1996, avec Max Springer), Phantom Broadcast (2002), Infrasound-Tidal (2003) et plus récemment Stun Shelter (avec Carl Michael von Hausswolff) ou Presence (avec Graham Lewis de Wire) sont considérés par les critiques avisés et les compositeurs de même obédience, comme des jalons importants de l'histoire de la musique expérimentale. Ses installations sonores, à l'égal de ses performances sont réputées pour ne laisser personne indifférent. Permettant d'inscrire les éléments plus expérimentaux de la programmation du Festival dans un continuum temporel qui a débuté bien avant que l'appellation musique électronique ne soit devenue monnaie courante, sa performance à MUTEK promet d'être intense et englobante. Dans un environnement de huit haut-parleurs, nourris par une amplification massive et de grande qualité, il diffusera avec dextérité des pièces récentes et inédites de son répertoire. Une très grande et rare visite d'une figure légendaire des musiques extrêmes.
×

Inscription à la liste d'envoi