Crackhaus (CA)

Avec Crackhaus, Scott Monteith (Deadbeat), passionné de dub électronique et auteur de compositions raffinées principalement éditées sur l'étiquette Scape, découvre en Steve Beaupré, un compagnon de dérive. Formidables artisans du rythme, les membres de ce duo se jouent des convenances et insufflent à leurs compositions une touche volontairement kitsch. Une réelle complicité lie les deux musiciens, heureux de communiquer un délire musical à la fois léger, ludique et accrocheur, qu'ils prennent eux-mêmes difficilement au sérieux. Leur « house » agrémentée de surprises, de ruptures, b?¢tie sur des structures trépidantes, surprend au premier degré. Attention, étoiles montantes : Crackhaus casse littéralement la baraque partout où ils accomplissent une performance !

MÉTROPOLIS 2

Métropolis 06/06/2004

Avec Crackhaus, Scott Monteith (Deadbeat), passionné de dub électronique et auteur de compositions raffinées principalement éditées sur l'étiquette Scape, découvre en Steve Beaupré, un compagnon de dérive. Formidables artisans du rythme, les membres de ce duo se jouent des convenances et insufflent à leurs compositions une touche volontairement kitsch. Une réelle complicité lie les deux musiciens, heureux de communiquer un délire musical à la fois léger, ludique et accrocheur, qu'ils prennent eux-mêmes difficilement au sérieux. Leur « house » agrémentée de surprises, de ruptures, b?¢tie sur des structures trépidantes, surprend au premier degré. Attention, étoiles montantes : Crackhaus casse littéralement la baraque partout où ils accomplissent une performance !
×

Inscription à la liste d'envoi


* indicates required