Quiet Village

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE Après trois succès singles sur le label Whatever We Want et plusieurs remix pour des grosses pointures comme Gorillaz, François K et Cosmo Vitelli, le duo Quiet Village sort de l’ombre pour présenter son premier album, Silent Movie. Composé de l’excellent DJ Joel Martin et de l’étoile montante de la house Matt Edwards (alias Radio Slave), ce duo a emprunté son nom à une plage du chef-d’œuvre exotica de Martin Denny. En bref, on pourrait dire que Quiet Village cherche à faire sonner le vieux comme du neuf (et vice-versa). En s’inspirant de la musique de film italienne, de la phonothèque de la BBC, d’échantillons disco et d’acid-rock, ils parviennent à marier les éléments les plus disparates – guitares blues, musique de chambre, sirènes d’alarmes, breakbeat, flûtes et même cris de goélands – pour créer une musique distinctive qui sera sans doute la plus surprenante que vous entendrez cette année.

Maisons de disque

NOCTURNE 4: "ONE GROOVE TO DAWN"

Métropolis 01/06/2008

PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE Après trois succès singles sur le label Whatever We Want et plusieurs remix pour des grosses pointures comme Gorillaz, François K et Cosmo Vitelli, le duo Quiet Village sort de l’ombre pour présenter son premier album, Silent Movie. Composé de l’excellent DJ Joel Martin et de l’étoile montante de la house Matt Edwards (alias Radio Slave), ce duo a emprunté son nom à une plage du chef-d’œuvre exotica de Martin Denny. En bref, on pourrait dire que Quiet Village cherche à faire sonner le vieux comme du neuf (et vice-versa). En s’inspirant de la musique de film italienne, de la phonothèque de la BBC, d’échantillons disco et d’acid-rock, ils parviennent à marier les éléments les plus disparates – guitares blues, musique de chambre, sirènes d’alarmes, breakbeat, flûtes et même cris de goélands – pour créer une musique distinctive qui sera sans doute la plus surprenante que vous entendrez cette année.
×

Inscription à la liste d'envoi