Pierre Bastien (FR)

Après des débuts au hochet comme certains de ses semblables du milieu, Pierre Bastien construisit vers dix ans une guitare à deux cordes, à partir d’éléments du jeu Le Petit Physicien. Vers quinze ans, il élabore une première machinerie : un métronome flanqué à droite d'une cymbale, à gauche d'une poêle à paella.Ces expériences enfantines peuvent paraître dérisoires. Elles le sont à peine, comparées à ses premiers actes de musicien adulte, puisqu'il joue du torchon de vaisselle, le maniant comme un fouet pour le faire claquer devant le micro, sur le disque Parallèles de Jac Berrocal. Grâce à son esprit dadaïste et à son manque d'attaches aux conventions, Pierre Bastien travaille ensuite avec des artistes reconnus : Dominique Bagouet, Pascal Comelade, Pierrick Sorin, DJ Low, Robert Wyatt ou Issey Miyake. La performance prévue pour MUTEK s'inscrit dans la tradition du Mecanium, un orchestre domestique et privé fait de dizaines de robots en Meccano, sur lequel Pierre Bastien réfléchit et travaille depuis de nombreuses années. Ces machines sont présentes sur les nombreux disques que le compositeur a enregistrés : nommons entre autres, Musiques Machinales (1993), Boîte N°3 (1996), Mécanologie Portative avec Klimperei, Mecanoid (2001), le CD-Rom, Neuf Jouets Optiques avec Karel Doing (2000) et récemment Pop, sur l'étiquette anglaise Rephlex.Approcher un concert de Pierre Bastien ne peut s'effectuer sous un seul angle : la beauté des mécanismes et des processus générateurs de sons et d'images s'ajoute à la diffusion d'une musique complexe et riche, fruit d'une perfection des sons réclamés aux objets. Le merveilleux monde de Bastien évoque un espace inusité, mais confortable où Wallace & Gromit prennent le thé avec Aphex Twins, un univers où expérimentation ne se conjugue pas avec exclusion.

Maisons de disque
Liens

MUTEK @ FIC - Pierre Bastien

Auditorio de Minas 01/11/2010

A/VISIONS 1

Ex-Centris 31/05/2006

Après des débuts au hochet comme certains de ses semblables du milieu, Pierre Bastien construisit vers dix ans une guitare à deux cordes, à partir d’éléments du jeu Le Petit Physicien. Vers quinze ans, il élabore une première machinerie : un métronome flanqué à droite d'une cymbale, à gauche d'une poêle à paella.Ces expériences enfantines peuvent paraître dérisoires. Elles le sont à peine, comparées à ses premiers actes de musicien adulte, puisqu'il joue du torchon de vaisselle, le maniant comme un fouet pour le faire claquer devant le micro, sur le disque Parallèles de Jac Berrocal. Grâce à son esprit dadaïste et à son manque d'attaches aux conventions, Pierre Bastien travaille ensuite avec des artistes reconnus : Dominique Bagouet, Pascal Comelade, Pierrick Sorin, DJ Low, Robert Wyatt ou Issey Miyake. La performance prévue pour MUTEK s'inscrit dans la tradition du Mecanium, un orchestre domestique et privé fait de dizaines de robots en Meccano, sur lequel Pierre Bastien réfléchit et travaille depuis de nombreuses années. Ces machines sont présentes sur les nombreux disques que le compositeur a enregistrés : nommons entre autres, Musiques Machinales (1993), Boîte N°3 (1996), Mécanologie Portative avec Klimperei, Mecanoid (2001), le CD-Rom, Neuf Jouets Optiques avec Karel Doing (2000) et récemment Pop, sur l'étiquette anglaise Rephlex.Approcher un concert de Pierre Bastien ne peut s'effectuer sous un seul angle : la beauté des mécanismes et des processus générateurs de sons et d'images s'ajoute à la diffusion d'une musique complexe et riche, fruit d'une perfection des sons réclamés aux objets. Le merveilleux monde de Bastien évoque un espace inusité, mais confortable où Wallace & Gromit prennent le thé avec Aphex Twins, un univers où expérimentation ne se conjugue pas avec exclusion.
×

Inscription à la liste d'envoi