Minisystem (CA)

Jeff Lee, l'homme derrière Minisystem, habitait la Grande-Bretagne au moment où il s'est intéressé à la musique électronique. C'est sa passion pour la collection de disques qui l'a poussé vers le sampling et la création de musique numérique. Après plusieurs faux départs dans cette veine, il choisit de créer sa musique avec des instruments analogues uniquement. Lee, alias Minisystem, collectionne aussi de façon obsessive les synthétiseurs analogues et les drum machines. Le studio où il enregistre toutes ces chansons est rempli de ces machines. À son retour au bercail à Toronto en 2003, il fait découvrir Minisystem au public de la Ville Reine. Il crée une musique électro actuelle toute en beauté et en douceur, fragile et minimale, basée sur des technologies d'époque, chaude et truffée de références aux pionniers du genre, tels que Kraftwerk, ou même à la grandiose intro de synthé de Baba O'Riley des Who. Son premier et seul album, Madingley, est lancé sur étiquette Noise Factory records en octobre 2006.

CAFÉ ÉLECTRONIKA 2

Hotel Opus 31/05/2007

Jeff Lee, l'homme derrière Minisystem, habitait la Grande-Bretagne au moment où il s'est intéressé à la musique électronique. C'est sa passion pour la collection de disques qui l'a poussé vers le sampling et la création de musique numérique. Après plusieurs faux départs dans cette veine, il choisit de créer sa musique avec des instruments analogues uniquement. Lee, alias Minisystem, collectionne aussi de façon obsessive les synthétiseurs analogues et les drum machines. Le studio où il enregistre toutes ces chansons est rempli de ces machines. À son retour au bercail à Toronto en 2003, il fait découvrir Minisystem au public de la Ville Reine. Il crée une musique électro actuelle toute en beauté et en douceur, fragile et minimale, basée sur des technologies d'époque, chaude et truffée de références aux pionniers du genre, tels que Kraftwerk, ou même à la grandiose intro de synthé de Baba O'Riley des Who. Son premier et seul album, Madingley, est lancé sur étiquette Noise Factory records en octobre 2006.
×

Inscription à la liste d'envoi