Artificiel (CA)

[PREMIÈRE MONDIALE]

POWEr : performance audiovisuelle 45 min

POWEr est une performance basée sur les phénomènes acoustiques et visuels issus de dispositifs électriques à haut voltage. Utilisés comme matériau brut et objectif, ces phénomènes sont générés, captés, transformés et diffusés en direct sur scène, par l'entremise de processus numériques sonores et vidéo. Il n'y a pas de contenu préparé, l'électricité est utilisée comme instrument synesthésique puissant et subtile. Le rapport entre l'électron, le photon et la perturbation acoustique est inévitable. Cette contrainte définit le territoire expressif essentiel de la performance.

À mi-chemin entre la prestation musicale et la fresque médiatique, POWEr s'incrit en continuité dans la démarche d'artificiel. En poursuivant le travail sur les propriétés sonores de l'ampoule électrique dans bulbes (2003) et beyond6281 (2004) tout en intégrant la dimension performative de cubing (2006) et de artificiel.process() (2008), POWEr prend position et accepte le risque inhérent à l'imprévisiblité du matériau et à l'élaboration de structures musicales complexes en direct.

artificiel est un duo de création numérique basé à Montréal constitué de Alexandre Burton et Julien Roy. Ensemble, ils manipulent des concepts qui s'articulent en nouveaux médias, musique, et vidéo sous forme d'installations et de performance. Leur production est transversale et rejoint autant les milieux de la musique dite «sérieuse», de l'art visuel, et des manifestations d'art électronique.

Ce projet a reçu l'appui du Conseil des arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec. artificiel remercie Steve Ward pour sa contribution au développement du DRSSTC à fréquence asservie.

BEYOND6281: l'exploration de l'ampoule comme source sonore

Cinquième Salle/Place des Arts 31/05/2009

BEYOND6281 est une installation électroacoustique qui explore l'ampoule comme source sonore. En utilisant de puissants amplificateurs et des signaux audio, il est possible de mettre en vibration acoustique le filament de grosses ampoules, très particulières, qui produisent des sonorités naturellement filtrées par les caractéristiques physiques du verre et du tungsten.

Cette installation découle du projet CONDEMNED_BULBES (2003), basé sur l’utilisation de 64 ampoules et reposant sur l’impact lumineux et visuel du dispositif. Cette nouvelle déclinaison du projet est orientée de façon à favoriser une ambiance plus sonore et introspective : la lumière est ici une conséquence du son, mais le son est créé et articulé en fonction de sa résonance visuelle. Parfois des murmures intelligibles, parfois des sons purement synthétiques, les ampoules racontent une histoire en 5 temps.


BEYOND6281 est conçu pour être exhibé hors des circuits de présentations habituels. D'où ce partenariat que MUTEK effectue pour la première fois avec la Place des Arts.

BEYOND6281: l'exploration de l'ampoule comme source sonore

Cinquième Salle/Place des Arts 30/05/2009

BEYOND6281 est une installation électroacoustique qui explore l'ampoule comme source sonore. En utilisant de puissants amplificateurs et des signaux audio, il est possible de mettre en vibration acoustique le filament de grosses ampoules, très particulières, qui produisent des sonorités naturellement filtrées par les caractéristiques physiques du verre et du tungsten.

Cette installation découle du projet CONDEMNED_BULBES (2003), basé sur l’utilisation de 64 ampoules et reposant sur l’impact lumineux et visuel du dispositif. Cette nouvelle déclinaison du projet est orientée de façon à favoriser une ambiance plus sonore et introspective : la lumière est ici une conséquence du son, mais le son est créé et articulé en fonction de sa résonance visuelle. Parfois des murmures intelligibles, parfois des sons purement synthétiques, les ampoules racontent une histoire en 5 temps.


BEYOND6281 est conçu pour être exhibé hors des circuits de présentations habituels. D'où ce partenariat que MUTEK effectue pour la première fois avec la Place des Arts.

A/VISIONS 3: High Voltage

Monument-National 29/05/2009

[PREMIÈRE MONDIALE]

Après les projets Bulbes et Cubing, unanimement salués par la critique, et le plus récent artificiel.process présenté en première mondiale l’an dernier par MUTEK, Artificiel revient avec POWEr, une performance audiovisuelle inédite commandée expressément pour MUTEK_10. Le duo montréalais formé d’Alexandre Burton et de Julien Roy s’est doté d’un terrain de jeu qui lui permet de manipuler des appareils électriques à haut voltage dont les émissions sont capturées par des caméras et des microphones avant d’êtres diffusées via des projecteurs et haut-parleurs, le tout en temps réel. En utilisant l’électricité comme matière première sonore et visuelle, le lien fondamental entre l’électron, la lumière et le son est révélé. Le résultat est à la fois fascinant, mystifiant et spectaculaire.

Cette œuvre est réalisée grâce au soutien explicite du secteur des Arts médiatiques du Conseil des arts du

BEYOND6281: l'exploration de l'ampoule comme source sonore

Cinquième Salle/Place des Arts 29/05/2009

BEYOND6281 est une installation électroacoustique qui explore l'ampoule comme source sonore. En utilisant de puissants amplificateurs et des signaux audio, il est possible de mettre en vibration acoustique le filament de grosses ampoules, très particulières, qui produisent des sonorités naturellement filtrées par les caractéristiques physiques du verre et du tungsten.

Cette installation découle du projet CONDEMNED_BULBES (2003), basé sur l’utilisation de 64 ampoules et reposant sur l’impact lumineux et visuel du dispositif. Cette nouvelle déclinaison du projet est orientée de façon à favoriser une ambiance plus sonore et introspective : la lumière est ici une conséquence du son, mais le son est créé et articulé en fonction de sa résonance visuelle. Parfois des murmures intelligibles, parfois des sons purement synthétiques, les ampoules racontent une histoire en 5 temps.


BEYOND6281 est conçu pour être exhibé hors des circuits de présentations habituels. D'où ce partenariat que MUTEK effectue pour la première fois avec la Place des Arts.

A_VISION 2

Estación Indianilla 11/10/2007

Avec Cubing, Artificiel explore un univers de correspondances possibles entre la couleur et le son. La manipulation de simples cubes Rubik's® devant de petites caméras active une chaîne d'analyse, de synthèse et de traitements numériques. Tout cube Rubik's® devient alors un instrument manipulable intuitivement, mais avec précision. La correspondance entre les gestes des protagonistes et la trame sonore entendue est présentée au public par une représentation vidéographique des processus d'analyse et de contrôle. Cette performance à MUTEK constitue la première représentation publique de Cubing dans sa configuration finale et marque la dernière étape de développement et de création du projet.Alexandre Burton, Jimmy Lakatos et Julien Roy forment le collectif montréalais Artificiel. Leurs recherches et créations s'inscrivent dans les domaines connexes des nouveaux médias et de l'art numérique. La mise en commun de leurs ressources créatives respectives leur permet d'aller au-delà de leurs spécialités individuelles. Leur travail a été présenté dans des festivals et musées tels Sónar, Ars Electronica et le Musée d'art contemporain de Montréal. Cubing est leur troisième projet (après Circulation [2001] et Condemned_Bulbes [2003]) et le premier développé exclusivement à titre de performance.

A/VISIONS 1

Ex-Centris 31/05/2006

Avec Cubing, Artificiel explore un univers de correspondances possibles entre la couleur et le son. La manipulation de simples cubes Rubik's® devant de petites caméras active une chaîne d'analyse, de synthèse et de traitements numériques. Tout cube Rubik's® devient alors un instrument manipulable intuitivement, mais avec précision. La correspondance entre les gestes des protagonistes et la trame sonore entendue est présentée au public par une représentation vidéographique des processus d'analyse et de contrôle. Cette performance à MUTEK constitue la première représentation publique de Cubing dans sa configuration finale et marque la dernière étape de développement et de création du projet.Alexandre Burton, Jimmy Lakatos et Julien Roy forment le collectif montréalais Artificiel. Leurs recherches et créations s'inscrivent dans les domaines connexes des nouveaux médias et de l'art numérique. La mise en commun de leurs ressources créatives respectives leur permet d'aller au-delà de leurs spécialités individuelles. Leur travail a été présenté dans des festivals et musées tels Sónar, Ars Electronica et le Musée d'art contemporain de Montréal. Cubing est leur troisième projet (après Circulation [2001] et Condemned_Bulbes [2003]) et le premier développé exclusivement à titre de performance.

Discogs

  • Festival Voor Nieuwe Muziek > Happy New Ears 2005
×

Inscription à la liste d'envoi