Emisor (AR)

Figure de l'underground de Buenos Aires depuis des années, Leonardo Ramella a été batteur pour les formations El corte et Mimilocos, a créé Resonantes avec Flavio Etcheto au début des années 90, avant de se transformer en Emisor en 1998 pour explorer, à l'aide de son seul ordinateur, un son résolument orienté vers ce qu'il nomme la virtualité de la musique. Les compositions d'Emisor, libres et accomplies, parfois labyrinthiques, puisent leur richesse et leurs « folies » dans un vaste univers sonore, allant du plus artificiel au plus naturel et quotidien (grillons, oiseaux, machines diverses et pannes électriques). Avec une musique qu'il aime qualifier de « folklorique extraterrestre », Emisor convie à un univers étrange, ludique et conceptuel.

EXPÉRIENCE 3

Musée Juste pour Rire 04/06/2005

Figure de l'underground de Buenos Aires depuis des années, Leonardo Ramella a été batteur pour les formations El corte et Mimilocos, a créé Resonantes avec Flavio Etcheto au début des années 90, avant de se transformer en Emisor en 1998 pour explorer, à l'aide de son seul ordinateur, un son résolument orienté vers ce qu'il nomme la virtualité de la musique. Les compositions d'Emisor, libres et accomplies, parfois labyrinthiques, puisent leur richesse et leurs « folies » dans un vaste univers sonore, allant du plus artificiel au plus naturel et quotidien (grillons, oiseaux, machines diverses et pannes électriques). Avec une musique qu'il aime qualifier de « folklorique extraterrestre », Emisor convie à un univers étrange, ludique et conceptuel.
×

Inscription à la liste d'envoi