Mathew Jonson (CA)

Si Mathew Jonson a acquis une solide réputation au sein de la communauté des musiques électroniques, il la doit autant à son ingénuité, à ses talents de compositeur qu'à ses intenses prestations solos ou collectives, avec le Modern Deep Left Quartet ou encore le Cobblestone Jazz (que MUTEK a accueilli en 2003). Issu d'une famille mélomane, Mathew Jonson reçut la piqûre musicale dès son plus jeune ?¢ge. Incité à jouer de nombreux instruments, le jeune homme voit son monde se teinter des couleurs de l'exploration et de la recherche - encore aujourd'hui bien présentes - alors qu'il se trouve catapulté dans l'orbite de la première génération d'ordinateurs, présentée à la foire internationale de Vancouver en 1986. Dès lors, concentré sur les possibilités de la composition assistée par ordinateur, et sans délaisser les instruments analogues de son enfance, il réalise des compositions mêlant sens du rythme, quêtes d'émotions et d'intensité. Après divers enregistrements sur Itiswhatitis, étiquette de son Vancouver natal, il a disséminé le fruit de son labeur sur de nombreux autres labels tels Arbutus, Definition, Minus, Perlon et Sub-static. Fort d'une démarche développée sans précipitation et à défaut d'être reconnu dans son propre pays, il se voit actuellement décerner une attention internationale fort méritée. Sa participation au festival MUTEK constitue une occasion rêvée pour faire connaissance avec un artiste à la fois sympathique et inspiré, qui a incontestablement le vent dans les voiles.

MUTEK // Piknic
MUTEK 2012, montreal

Parc Jean-Drapeau, 03/06/2012

Le co-fondateur de Wagon Repair est depuis longtemps sur le devant de la scène canadienne et ses compositions électroniques délicieusement stratifiées, tout comme ses incursions dans le jazz mises en scène avec brio, font le tour du monde. Cette année, il se produit à MUTEK aussi aux côtés du duo Minilogue.

NOCTURNE 4

Métropolis 05/06/2005

Si Mathew Jonson a acquis une solide réputation au sein de la communauté des musiques électroniques, il la doit autant à son ingénuité, à ses talents de compositeur qu'à ses intenses prestations solos ou collectives, avec le Modern Deep Left Quartet ou encore le Cobblestone Jazz (que MUTEK a accueilli en 2003). Issu d'une famille mélomane, Mathew Jonson reçut la piqûre musicale dès son plus jeune ?¢ge. Incité à jouer de nombreux instruments, le jeune homme voit son monde se teinter des couleurs de l'exploration et de la recherche - encore aujourd'hui bien présentes - alors qu'il se trouve catapulté dans l'orbite de la première génération d'ordinateurs, présentée à la foire internationale de Vancouver en 1986. Dès lors, concentré sur les possibilités de la composition assistée par ordinateur, et sans délaisser les instruments analogues de son enfance, il réalise des compositions mêlant sens du rythme, quêtes d'émotions et d'intensité. Après divers enregistrements sur Itiswhatitis, étiquette de son Vancouver natal, il a disséminé le fruit de son labeur sur de nombreux autres labels tels Arbutus, Definition, Minus, Perlon et Sub-static. Fort d'une démarche développée sans précipitation et à défaut d'être reconnu dans son propre pays, il se voit actuellement décerner une attention internationale fort méritée. Sa participation au festival MUTEK constitue une occasion rêvée pour faire connaissance avec un artiste à la fois sympathique et inspiré, qui a incontestablement le vent dans les voiles.

Other performances

×

Inscription à la liste d'envoi