Lawrence Le Doux (BE)

Comment combiner tristesse et joie? Lawrence semble apporter la réponse à cette question dans l’ensemble de ses albums qui avivent immanquablement, en chacun de nous, des sentiments aussi opposés. C’est peut-être de son passé de jardinier que Peter Kersten aka Lawrence, a tiré cette tendance contemplative et nostalgique qui s’inscrit dans ses productions. Cofondateur de l’étiquette Dial, Kersten a signé des disques mémorables auprès de maisons telles Kompakt, Ladomat ou Novamute et remixé des artistes comme Goldfrapp ou Superpitcher. Kersten prouve son éclectisme en se faisant connaître sous les pseudo Sten, dans un genre techno minimal, Bordeaux pour son coté ambient et Llyod pour son projet abstract hip-hop. Allègre adepte de micro sons, dans une pure tradition allemande minimale, Lawrence se démarque cependant en donnant plus de consistance à ses productions aux nappes profondes et mélodies envoûtantes. Parfois, frappant à coups de gros beats technos, parfois jouant avec les rythmes lents et hypnotiques de la deep-house, la musique de Lawrence offre dans tous les cas, de puissantes montées qui ne demandent qu’à vous faire osciller entre émotion et mélancolie…

NOCTURNE 5
MUTEK 2016, montreal

Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) 06/06/2016

QUI : Le producteur et DJ bruxellois Laurent Baudoux, alias Sun OK Papi K.O. et Sun Papa K.O., également membre de Fan Club Orchestra et d’Electrosold Collectif
STYLE : Deep house détendue, électro déconcertante, techno rêveuse, minimaliste et dansante
NOUVEAUTÉS : Pollution EP (2015), Terrestre EP (2014) LABELS : Vlek, Thin Consolation, Sonig, Grand Royal, Le Pacifique, RBDX
PLUS : Il collabore avec Jan St. Werner de Mouse on Mars et Frank Dommert, directeur du label Sonig, dans le groupe d’improvisation Electrosold Collectif

Depuis plus de vingt ans, le producteur Laurent Baudoux, membre actif de la scène électronique underground belge, repousse les limites du club et fusionne les genres pour proposer une musique house unique et exaltante, aussi bien en solo que dans le cadre de collaborations prestigieuses.

Dès ses premiers albums, concoctés avec son frère Nicolas sur les labels Source et Sonig en tant que Scratch Pet Land, la pop-électro noise singulière et inventive de Laurent Beaudoux a su retenir l’attention, et le place, à l’instar de Jan St. Werner, Jo Zimmermann alias Schlammpeitziger, MC Illreme et Ali Durt Morimotoe, du côté des musiciens difficiles à étiquetter. Entre synthés rétros, ordinateurs portables, jouets électroniques, guitares, platines et instruments à percussion, Baudoux offre en effet un style musical fluctuant et défiant les genres.

Sous le pseudonyme de Lawrence Le Doux, il propose depuis quelques années une musique aux tonalités amples et aux caractéristiques artisanales uniques, qui rappelle ses premiers albums pressés à la main sur Vlek. À la fois structurée et entraînante, elle démontre aussi une grande précision technique. Son EP, Terrestre, a enchanté le public par ses rythmes house planants et une instrumentation harmonieuse rythmée par des sons 8-bit. Sa dernière parution, le EP Pollution, propose un enchaînement de mantras mélodiques chaleureux où chaque note s’étire jusqu’à la suivante tandis qu’un rythme de hi-hat modifie subtilement la cadence. Sur scène, il ajoute souvent de la guitare ou de la basse qui enrichissent encore davantage ses performances électroniques.

Lawrence Le Doux fait partie de la sélection 2016 de SHAPE, une plateforme pour les pratiques innovantes en musique et art audiovisuel qui est soutenue par le programme Europe Créative de l'Union européenne.
 

 

Presenté en collaboration avec le festival Schiev avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International.

 

NOCTURNE 3

Fonderie Darling 03/06/2006

Discogs

  • Brume
  • Terrestre
  • Pollution
  • NTRPRTTN
  • Janelas
  • Research into the development of reinterpreted songs
  • Crowtape
×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list