Guido Schneider (DE)

Première nord-américaineAprès plus d’une décennie de production électronique sous l’influence de l’Electronic Body Music (EBM) et d’enregistrement pour l’étiquette SPV, en 2001, l’Allemand Guido Schneider change radicalement de direction pour filer soudainement vers une trajectoire revalorisée. Démontant sa propre marque Neue Welte et entrant en symbiose avec le vocaliste Florian Schimacher, Guido et son chanteur se plongent comme des poissons dans l’eau à l’intérieur du raffiné et noctambule catalogue de l’étiquette allemande Poker Flat, grâce à leur album Silver Surfer, acclamé par les producteurs et le public averti. Après cette incursion avec Florian sous le pseudonyme Glowing Glisses, Schneider décide de partir en solo et se positionne dans les priorités de Poker Flat, avec un travail qui met en relief au-delà de 10 ans d’expérience calibrée et qui se manifeste par un minimalisme épuré, offrant un tribut à la tradition populaire de l’électronique dansant, autant qu’aux techniques de production de la techno actuelle. Une glorieuse tournée mondiale avec l’artillerie lourde de cette même étiquette en 2004, aux côtés du producteur Steve Bug, son propriétaire; de nouvelles collaborations avec des artistes comme Sammy Dee de Pantytec, d’honorables commandes de mixes et remixes pour l’écurie Poker Flat, nous ont montré de quoi est fait Guido Schneider, qui en ce moment présente son album Focus On : Guido Schneider. En gros, une révélation pour les fans de synthèse complexe entre rythme et mélodie dans la musique électronique.

Maisons de disque
Liens

NOCTURNE 3

Fonderie Darling 03/06/2006

Première nord-américaineAprès plus d’une décennie de production électronique sous l’influence de l’Electronic Body Music (EBM) et d’enregistrement pour l’étiquette SPV, en 2001, l’Allemand Guido Schneider change radicalement de direction pour filer soudainement vers une trajectoire revalorisée. Démontant sa propre marque Neue Welte et entrant en symbiose avec le vocaliste Florian Schimacher, Guido et son chanteur se plongent comme des poissons dans l’eau à l’intérieur du raffiné et noctambule catalogue de l’étiquette allemande Poker Flat, grâce à leur album Silver Surfer, acclamé par les producteurs et le public averti. Après cette incursion avec Florian sous le pseudonyme Glowing Glisses, Schneider décide de partir en solo et se positionne dans les priorités de Poker Flat, avec un travail qui met en relief au-delà de 10 ans d’expérience calibrée et qui se manifeste par un minimalisme épuré, offrant un tribut à la tradition populaire de l’électronique dansant, autant qu’aux techniques de production de la techno actuelle. Une glorieuse tournée mondiale avec l’artillerie lourde de cette même étiquette en 2004, aux côtés du producteur Steve Bug, son propriétaire; de nouvelles collaborations avec des artistes comme Sammy Dee de Pantytec, d’honorables commandes de mixes et remixes pour l’écurie Poker Flat, nous ont montré de quoi est fait Guido Schneider, qui en ce moment présente son album Focus On : Guido Schneider. En gros, une révélation pour les fans de synthèse complexe entre rythme et mélodie dans la musique électronique.
×

Inscription à la liste d'envoi