Thomas Fehlmann (DE)

[PREMIÈRE CANADIENNE]

La feuille de route de Thomas Fehlmann est des plus impressionnantes, à l’image de son inestimable influence sur ce qu’est devenue la scène électronique allemande au fil des trois dernières décennies. Alors étudiant en arts à Hambourg, c’est à la fin des années 70 que Fehlmann donne le coup d’envoi de sa carrière musicale en s’associant à des musiciens tels que Robert Fripp, guitariste de King Crimson, ou encore Conrad Schnitzler, compositeur de musique minimale d’avant-garde.

Dans les années 80, il fonde le groupe new-wave Palais Schaumburg avec F.M. Einheit (qui rejoindra plus tard les mythiques Einstürzende Neubauten) et, plus tard, avec Moritz Von Oswald, fondateur des labels majeurs que sont Basic Channel et Chain Reaction. Le groupe se sépare au milieu des années 80 et Fehlmann s’enligne sur une production plus dance pour différents labels britanniques.

Il fonde en 1988 l’étiquette Teutonic Beats, distribuée au Royaume-Uni par Alex Paterson de The Orb. En 1989, une première place au classement des titres de dance lui vaut de devenir un des premiers artistes allemands à collaborer avec les plus grands noms de la scène techno de Détroit qui commençaient à l’époque à se produire outre Atlantique.

En 1995, il rejoint The Orb pour l’album référence Orbus Terrarum et poursuit d’ailleurs par la suite une collaboration soutenue avec le groupe tout en multipliant projets solo et collaborations diverses et variées.

Malgré tout cela, Fehlmann ne s’est jamais produit au Canada jusqu’à ce jour et MUTEK répare cette aberration à l’occasion du dixième anniversaire de son festival.

MUTEK // Piknic 1: Strawberry Fields Forever

Parc Jean-Drapeau 30/05/2009

[PREMIÈRE CANADIENNE]

La feuille de route de Thomas Fehlmann est des plus impressionnantes, à l’image de son inestimable influence sur ce qu’est devenue la scène électronique allemande au fil des trois dernières décennies. Alors étudiant en arts à Hambourg, c’est à la fin des années 70 que Fehlmann donne le coup d’envoi de sa carrière musicale en s’associant à des musiciens tels que Robert Fripp, guitariste de King Crimson, ou encore Conrad Schnitzler, compositeur de musique minimale d’avant-garde.

Dans les années 80, il fonde le groupe new-wave Palais Schaumburg avec F.M. Einheit (qui rejoindra plus tard les mythiques Einstürzende Neubauten) et, plus tard, avec Moritz Von Oswald, fondateur des labels majeurs que sont Basic Channel et Chain Reaction. Le groupe se sépare au milieu des années 80 et Fehlmann s’enligne sur une production plus dance pour différents labels britanniques.

Il fonde en 1988 l’étiquette Teutonic Beats, distribuée au Royaume-Uni par Alex Paterson de The Orb. En 1989, une première place au classement des titres de dance lui vaut de devenir un des premiers artistes allemands à collaborer avec les plus grands noms de la scène techno de Détroit qui commençaient à l’époque à se produire outre Atlantique.

En 1995, il rejoint The Orb pour l’album référence Orbus Terrarum et poursuit d’ailleurs par la suite une collaboration soutenue avec le groupe tout en multipliant projets solo et collaborations diverses et variées.

Malgré tout cela, Fehlmann ne s’est jamais produit au Canada jusqu’à ce jour et MUTEK répare cette aberration à l’occasion du dixième anniversaire de son festival.

Conférence 4: UNE INVITATION À LA CRISE

Société des arts technologiques [SAT] 29/05/2009

Cette discussion tous azimuts et informelle réunit trois pionniers de la communauté techno allemande, en les personnes de UWE SCHMIDT (alias AtomTM, Señor Coconut, etc.), THOMAS FEHLMANN (The Orb) et TOBIAS FREUND (Pink Elln, nsi, Sieg Uber Die Sonne).

Dirigée par le journaliste Philip Sherburne (The Wire), la discussion fait le point sur la carrière de trois producteurs riches chacun de plus de 20 ans d’expérience qui aborderont des sujets aussi légers que la création d’illusions artistiques, leur perpétuel état de crise artistique, leur positions provocatrices sur l’état de la scène électro parmi d’autres thèmes tout aussi futiles et amusants.

×

Inscription à la liste d'envoi