Magnanime (CA)

La musique de la productrice montréalaise Sara Magnan, connue sous le nom de Magnanime, fait le lien entre les racines de la tech-house, de l'IDM et de la musique concrète, le tout lié par un processus de production avant-gardiste et un enthousiasme pour la réaction des auditeurs. Magnan a développé ses techniques électroacoustiques principalement en étudiant à l'Institut d'Enregistrement du Canada ainsi qu'en étant assistante de direction technique dans le milieu de la danse contemporaine. L'idée de mouvement sonore s'insinue aussi bien dans sa musique que dans son travail de vidéo expérimentale, mais aussi dans la recherche d'une expression authentique et dans une profondeur intellectuelle, sa musique gardant cependant un vrai sens de l'humour lorsqu'elle utilise ses erreurs et lorsqu'elle recycle les bruits pour donner naissance à un répertoire dominé par le rythme. Une pensée politique se ressent aussi, par exemple lors de sa prestation à MUTEK 2012 faisant appel à une techno "tribale" en l'honneur des peuples des Premières Nations, et encore plus explicitement lors d'une performance en extérieur en soutien au mouvement Occupy. En plus de ses sets live, on peut retrouver sa musique sur la compilation Iceberg III de l'étiquette deep house et ambient CCCLTD aux côtés de Maxime Tanguay, du fondateur Michel Plamondon, de Sapin, de Vincent Lemieux et d'Aun, mais aussi sur la série de mixtura.org.

EXPÉRIENCE 2
MUTEK 2014, montreal

L’esplanade de la Place des Arts 30/05/2014

La musique de la productrice montréalaise Sara Magnan, connue sous le nom de Magnanime, fait le lien entre les racines de la tech-house, de l'IDM et de la musique concrète, le tout lié par un processus de production avant-gardiste et un enthousiasme pour la réaction des auditeurs. Magnan a développé ses techniques électroacoustiques principalement en étudiant à l'Institut d'Enregistrement du Canada ainsi qu'en étant assistante de direction technique dans le milieu de la danse contemporaine. L'idée de mouvement sonore s'insinue aussi bien dans sa musique que dans son travail de vidéo expérimentale, mais aussi dans la recherche d'une expression authentique et dans une profondeur intellectuelle, sa musique gardant cependant un vrai sens de l'humour lorsqu'elle utilise ses erreurs et lorsqu'elle recycle les bruits pour donner naissance à un répertoire dominé par le rythme. Une pensée politique se ressent aussi, par exemple lors de sa prestation à MUTEK 2012 faisant appel à une techno "tribale" en l'honneur des peuples des Premières Nations, et encore plus explicitement lors d'une performance en extérieur en soutien au mouvement Occupy. En plus de ses sets live, on peut retrouver sa musique sur la compilation Iceberg III de l'étiquette deep house et ambient CCCLTD aux côtés de Maxime Tanguay, du fondateur Michel Plamondon, de Sapin, de Vincent Lemieux et d'Aun, mais aussi sur la série de mixtura.org.

Expérience 1
MUTEK 2012, montreal

Place de la paix 30/05/2012

×

Inscription à la liste d'envoi