Myriam Bleau

Myriam Bleau (CA/QC)

La pratique électronique de Myriam Bleau agence continuités rythmiques et déstructurations mélodiques dans un univers électroacoustique tant atmosphérique qu'abstrait. Ses créations (dont ses collaborations récentes avec l'artiste digitale LaTurbo Avedon) investissent les espaces entre les objets, les performeurs et nos expectatives vis-à-vis de ceux-ci.

Liant son bagage comme multi-instrumentiste sur violoncelle, guitare, piano ainsi que divers instruments faits-maison à la performance et les arts visuels, Bleau se plait à brouiller les frontières entre la performance et les arts numériques. Parmi ses innovations, les fameuses toupies lumineuses et musicales de Soft Revolvers, une large boite à musique au cœur vinyle, la conversion de fragments de verres à vin en autant de timbres musicaux et l'orchestration des signaux électriques d'ampoules incandescentes. Bleau a présenté son travail internationalement dans de nombreux festivals et galeries dont Transmediale, Intonal, Sonica Now, Scopitone, Lev et Sónar. On peut citer parmi ses travaux récents une collaboration avec l'artiste virtuelle pop Deva dans une performance interrogeant la notion d'identité via la synthèse digitale, la parole et l'intelligence artificielle. LaTurbo Avedon est une avatar est artiste née dans l'espace virtuel. Les travaux de LaTurbo (dont la discothèque virtuelle expérimentale Club Rothko, lancée en 2012) soulèvent de nombreuses questions notamment sur l'identité non-physique, la propriété intellectuelle, les comportements de masse et les ramifications esthétiques et sociales de la culture numérique...

 

Play 2 x Artlab
MUTEK 2018, buenos-aires

Sala 3, El Cultural San Martín
15/09/2018

Esta actuación se presenta gracias al apoyo financiero del Canada Council for the Arts, del Conseil des arts et des lettres du Québec y la Embajada de Canadá en Argentina.

  

 

INTER_CONNECT London
MUTEK 2017, montreal

Société des arts technologiques [SAT]
23/08/2017

Myriam Bleau explore l’utilisation d’objets familiers dans des performances où elle donne vie à ses aspirations esthétiques à l’aide de ses instruments étranges conçus sur mesure, évoquant un hybride futuriste entre une platine et un disque ou encore par l’utilisation d’objets quotidiens produisant une musique d’un autre monde.

En intégrant son bagage de multiinstrumentiste – elle joue du violoncelle, de la guitare et du piano, en plus des instruments de sa propre création – à l’art audiovisuel, Bleau crée des installations sonores et des interfaces musicales s’animant à l’extérieur de l’écran, ainsi que des systèmes complexes lui permettant d’explorer la frontière délimitant la performance musicale et les arts numériques. Sa musique électronique hybride intègre des rythmes réguliers et des mélodies parfois reconnaissables à des ambiances électroacoustiques. Ses créations sont tout sauf banales : des toupies d’acrylique qui émettent de la musique et qu’elle fait tourner comme une platine, une boîte à musique jouant des fragments de vinyles rangés à la verticale, des éclats de verre vibrant d’une musique qui leur est propre ou encore l’orchestration de bruits parasites émis par des ampoules incandescentes. Bleau a présenté ses œuvres à travers le monde dans des galeries et lors de festivals tels que Transmediale, Sonica Now, Scopitone, Lev et Sónar.

Pour cette édition de MUTEK, Bleau offrira une version approfondie de sa performance audiovisuelle Soft Revolvers où quatre grandes toupies en acrylique transparentes illuminées par DEL et munies de gyroscopes et d’accéléromètres génèrent des algorithmes musicaux à partir des données de mouvement. En faisant tourner les toupies, celles-ci émettent un halo lumineux et de la musique, un assemblage de dissonances et consonances rythmiques, pour donner lieu à une composition solitaire et absorbante interprétée chaque fois de façon différente.

DIGITAL QUÉBEC

British Film Institute Southbank
13/03/2015

Soft Revolvers est une performance audiovisuelle de quatre toupies en acrylique transparente. Grâce à des senseurs placés à l’intérieur des interfaces, chaque toupie contrôle un « instrument » dans une composition musicale électronique, en fonction de la vitesse de rotation, des collisions ou du vacillement. (25 min).

×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list