Lee Bannon US

NOCTURNE 4: Cruising the Sub-Dub Spectrum
31 mai 2014, 22:00 - 03:00
Artiste: 01:30 - 03:00
Liens
Ninja Tune
Soundcloud
Producteur ultra talentueux, élevé à Sacramento et établi à Brooklyn, Lee Bannon a d'abord retenu l’attention avec ses compositions hip-hop très imaginatives pour les artistes rap en pleine ascension que sont Joey Bada$$, Ab-Soul et Souls of Mischief. Il a définitivement laissé sa marque sur un large éventail de productions ingénieuses, faites de rap brumeux, de décalages virevoltants et de basses explosives. Il a sorti à l'époque un nombre de EPs et d'albums instrumentaux délicieusement hors normes, notamment Fantastic Plastic et Caligula Theme Music. Cet orfèvre expérimental a effectué un virage en 2013, qui l'a vu emprunter des chemins plus sombres et plus sinistres, se détachant pour le coup du hip hop et s'inspirant de la jungle, de la drum 'n' bass et du breakbeat. Lee Bannon puise dans la résurgence de ces musiques, on pense à Machinedrum et Congo Natty. Il exprime ainsi une certaine nostalgie de la drum 'n' bass de sa ville natale avec laquelle il a grandit, mais aussi un certain attachement aux innovateurs de la fin du siècle dernier comme Aphex Twin. Alternate/Endings, paru sur Ninja Tune, est un hymne au bpm très élevé, dédié à ce glorieux passé qui demeure pourtant férocement contemporain. Poussé par sa passion des field recordings complexes et du septième art, Lee Bannon se plait à subtiliser des extraits sonores de cinéastes tels que Paul Thomas Anderson et Darren Aronofsky. Les rythmiques effrénées d'Alternate/Endings alliés à une folie pleine de glitch et une atmosphère typiquement Burial, lève tout scepticisme quant au fait que c'est là son "vrai" premier album.