Matt Thibideau & Markus Heckmann CA

A/VISIONS 3: Leading Lights
30 mai 2014, 19:30 - 21:30
Reclusion - Artiste - Première canadienne: 19:30 - 20:20
Liens
Website
Depuis plus de 20 ans, le producteur de techno minimale basé à Toronto Matt Thibideau a été une figure de la scène électronique canadienne. Ce membre incontournable de l'écurie Cynosure Records a commencé à faire de la musique en 1989 aux côtés de son frère Mark, avec leur groupe pop industriel Waxbean Orchard. Depuis 2001, les frères jumeaux ont pris le nom de Repair pour un projet plus orienté techno qui marrie rythmes contagieux et expérimentations, inspiré par leur collection de vieux synthétiseurs cassés prenant la poussière dans leur studio. En plus de sortir les compositions de Repair sur Dumb-Unit et Sub-Static, l'obstination de Thibideau pour les instruments vintage, et ses liens avec la communauté underground techno, l'a amené à sortir des projets solo à l'atmosphère dubby, hypnotique et énergique sous l'alias d'Altitude ou bien sous son propre nom. Son premier album solo, Two Places, sorti en 2011, l'a vu bidouiller avec un des tous premiers synthétiseurs numériques appelé Synclavier. Le partenaire de Thibideau pour ce projet, l'artiste visuel allemand basé à Toronto Markus Heckman, est le superviseur des opérations chez Derivative, inventeur de TouchDesigner, une interface tangible pour mixer la vidéo. Son projet vidéo live Wüstenarchitekten lui sert d'exutoire créatif pour ses abstractions géométriques superposées et pour ses installations. Les expérimentations visuelles dépourvues de narration de Heckman explorent la qualité spatiale de la musique, ce qui lui a permis de stimuler visuellement les foules aux côtés d'artistes tels que Carsten Nicolai et quelques autres personnes clés chez Raster Noton comme Vladislav Delay, Kangding Ray ou Senking. Grand habitué de MUTEK, Thibideau amène sa collaboration audiovisuelle avec Heckman au Théâtre Impérial pour EM15. Faisant suite à la sortie imminente de Reclusion sur Echospace, nous pouvons nous attendre à des synthés nous chatouillant les synapses et s'accordant aux figures visuelles expérimentales en constante évolution, générées par Heckam.