Header_2018
festival international
de créativité numérique
et musiques électroniques
Édition 19
2226.08
2018
Montréal
Québec
Canada

Machine Woman DE/UK

Nocturne 3
24 août 2018, 21:30 - 02:35
Live - Première nord-américaine: 00:30 - 01:30
Ableton présente: astuces de production et session d'écoute: Présentation + Q&A
24 août 2018, 13:00 - 14:00
Présentation: 13:00 - 14:00
Qui
La productrice et DJ Anastasia Vtorova, alias Machine Woman, née en Russie, ayant grandi au Royaume-Uni et maintenant basée à Berlin
Style
Un son rauque et futuriste en équilibre entre la techno musclée et des atmosphères saisissantes : house vertigineuse avec un côté criard étrange
Étiquettes
Technicolour, Where To Now?, Sacred Tapes, Peder Mannerfelt, Tesla Tapes
Projets récents
When Lobster Comes Home (2017)
Le plus
Elle pourrait très bien marquer l'histoire comme étant la seule productrice techno ayant transformé une rencontre Tinder ratée en un délicieux 4/4 sombre et dubby
Liens
Soundcloud
Bandcamp
Machine Woman - 'Camile From OHM Makes Me Feel Loved'
Instagram
Twitter

Le son rauque et futuriste de Machine Woman oscille entre la techno musclée, les atmosphères saisissantes, l'humour irrévérencieux et une soif pour les expérimentations glitchy. Son utilisation de percussions délicates, d'extraits vocaux déformés et de nappes de synthé traînantes ont toujours servi son impeccable fil narratif.

L'approche pluridisciplinaire de Vtorova débute avec son surnom : Machine Woman, une référence au personnage Maschinenmensch du classique dystopique de Fritz Lang, Metropolis. Son destin de femme faisant de la musique mécanique rauque parsemée d'échantillons de films du monde entier a été scellé dès sa première leçon d'Ableton en cours du soir. À cette époque, la musicienne autodidacte avait déjà assimilé les cassettes bootlegs de son frère et tenté de reproduire Slipknot à la batterie dans le garage de sa mère. Mais après que cette native de Saint-Pétersbourg eut joué dans une poignée de groupe noise et punk, elle a vite réalisé que c'est en mode solo, en concoctant une electronica sale et ténébreuse, qu'elle mettrait davantage de l'avant ses talents particuliers. Depuis la parution d'une poignée de cassettes en 2014 et 2015, et un EP de techno insidieuse sur le label du producteur suédois Peder Mannerfelt, Machine Woman a confirmé qu'elle avait bien d'autres tours dans son sac avec le Genau House de 2016, album débordant d'atmosphères luxuriantes et irrésistiblement étranges. Avec le superbe EP When Lobster Comes Home de l'été dernier, Vtorova a fait le bonheur de plusieurs en entrelaçant des accords gracieux et des percussions coup de poing à faire perdre la tête.

Alors qu'elle prépare les prochaines sorties de son propre label Take Away Jazz Records, et contribue à Berlin Community Radio et à la radio Noods de Bristol, attendez-vous à ce que cet électron libre continue de flirter avec le chaos lors de ses sets live imprévisibles.

 

×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list