Header_2018
festival international
de créativité numérique
et musiques électroniques
Édition 19
2226.08
2018
Montréal
Québec
Canada

Honey Dijon US

Métropolis 2
25 août 2018, 23:00 - 06:00
DJ set: 03:30 - 06:00
Qui
DJ Honey Dijon, aussi connue sous le nom de Miss Honey Dijon et Honey Redmond, a grandi à Chicago et partage son temps entre New York et Berlin.
Style
House underground effervescente de Chicago, disco musclée croisant la techno de Detroit, longs DJ sets éclectiques.
Étiquettes
Classic Music Company
Projets récents
Stars EP (2018), The Best of Both Worlds (2017)
Le plus
Honey Dijon apparait derrière les platines pour la campagne publicitaire Smirnoff We're Open, renforçant la visibilité des clubbeurs non-binaires et est ambassadrice de Equalizing Music, une initiative de l'entreprise visant à doubler les têtes d'affiche féminines et non-binaires.
Liens
The Quietus Interview
Thump
xlr8r Real Talk
Facebook
Instagram
Soundcloud

Une DJ house avec une oreille de productrice techno pour les sons éclectiques et captivants, un charisme fou et une as du mix, Honey Dijon concocte des sets irrésistibles aux grooves contagieux.
Ayant grandi dans les années 1970 et 1980 à Chicago, Honey Dijon a fait ses premiers pas de DJ avec la collection de disques soul et R&B de ses parents qu'elle faisait jouer lors de fêtes à la maison. Attirée par la nouvelle musique de l'époque, elle commença à se faufiler dans les clubs dès l'âge de 12 ans.

En tant qu'artiste transgenre noire, son premier accès aux codes d'identité LGBTQ+ s'est fait par le biais de la musique et de la mode qui ont bouleversé les tropes traditionnels dans les clubs inclusifs. Parmi ses amis et mentors de longue date durant ses années à Chicago, elle compte Derrick Carter et Danny Tenaglia, qui l'ont inspirée à plonger plus profondément dans la house de Chicago et la techno de Detroit et à repousser les limites du DJing une fois qu'elle fut rendue à New York.
Archéologue du disque, Honey Dijon a aussi un penchant pour les looks androgynes de haute couture. Elle a créé des bandes son pour les défilés de Louis Vuitton (l'un avec le producteur disco Giorgio Moroder), a été DJ pour des soirées Hermès et Givenchy, a causé de prêt-à-porter sur Style.com, est apparue dans le documentaire Turning d'Antony Hegarty et a été présentée dans le New York Times. En studio, elle a collaboré avec le producteur de house Luke Solomon, le musicien et compositeur Tim K, Cakes da Killa et Seven Davis Jr., et a même augmenté le niveau d'euphorie du classique disco Stars de Sylvester avec la voix envoûtante du chanteur australien Sam Sparro.

Les DJ sets de Honey Dijon au Panorama Bar l'ont non seulement catapultée ensuite jusqu'au Berghain, au Space d'Ibiza et au Smart Bar de Chicago, mais aussi dans les médias musicaux et le circuit des festivals. Cet été, elle est programmée au Primavera Sound, au Parklife et au Melt ainsi que dans de nombreux clubs. Pour les réjouissances du samedi soir de MUTEK, elle se lancera dans un de ses sets DJ de joyeuses pépites house et quelques surprises jusqu'au lever du jour.

×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list