• Yuriko Furuhata - McGill University
  • Lawrence Lek

Présentation : Création d’univers pour non-humains

En tirant différents exemples de ses films en animation 3D, de ses simulations de monde-ouvert et de ses bande sonores, Lawrence Lek discutera de son utilisation d'artistes fictifs et de protagonistes artificiels dans son travail. Ses univers sont peuplés de rêveurs·ses et de créateurs·ices de toute nature (satellites autonomes, sculpteurs numériques, entreprises de divertissement) à la recherche d’épanouissement personnel tandis qu'ils et elles s'interrogent sur les conditions de leur existence. Ses projets récents gravitent autour de son essai vidéo de 2016 Sinofuturism (1839-2046 AD), un univers où les personnages, les entreprises et les cultures sont liées par l'émergence de l'intelligence artificielle et la géopolitique de l'Asie du Sud-Est. Dans AIDOL (2019), une superstar sur le déclin recourt à l'aide d'une autrice artificielle afin d’événementialiser son retour dans le cadre des eSports Olympics de 2065. Cette collaboration humano-artificielle entre en contraste avec les conflits présents dans le prequel du film, Geomancer (2017), où des activistes pro-humains ou "bio-suprémacistes" instaurent des lois anti-IA en réponse à la montée des artistes artificiels.

Yuriko Furuhata discutera de ces thèmes plus en profondeur en reliant les travaux de Lek aux débats en cours dans les médias, tels que l’esthétique et la géopolitique des médias climatiques et les prévisions futures.

En collaboration avec la Associate Professor and William Dawson Scholar of Cinema and Media History at McGill University.

Date
mardi 20 août 2019 15:30 - 16:30
Lieu
Partenaires
En collaboration avec
  • Mcgill_gris_copie

Orangerie

Intervenants.es

×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list