MUTEK.Info

Bilan MUTEK 2012: Un festival au sommet de sa forme!

Entre des performances artistiques ayant tenu leurs promesses et un public toujours aussi nombreux que diversifié, cette treizième édition de MUTEK laisse derrière elle de nombreux souvenirs impérissables !

7 juin 2012
Bilan MUTEK 2012: Un festival au sommet de sa forme!

 

 
Après un marathon de 5 jours avec près de 80 prestations d’artistes locaux et internationaux,  MUTEK 2012 a pris fin ce dimanche à la SAT aux petites heures du matin sous les notes de Dave Aju, face à un auditoire enthousiaste. Avec de nouveaux lieux investis et une diversité accrue de programmes, l'équipe organisatrice a eu le plaisir de voir le festival s'étendre plus encore dans la Métropole cette année, mais aussi, d'enregistrer une affluence étrangère de nouveau très élevée, avec 47% de touristes dont 42% de public en provenance de l’extérieur du Québec, de même que 74 diffuseurs et 81 journalistes hors Québec, renforçant ainsi sa place de vitrine internationale. Entre des performances artistiques ayant tenu leurs promesses et un public toujours aussi nombreux que diversifié, cette treizième édition de MUTEK laisse derrière elle de nombreux souvenirs impérissables !
 
Les scènes de MUTEK 2012 ont, encore une fois, accueilli des artistes particulièrement attendus. Parmi les moments forts cette année : la performance d'Apparat, accompagné de son groupe, qui a charmé l'auditoire pour une ouverture du festival en beauté mercredi soir ; la première participation de Jeff Mills à MUTEK a littéralement submergé le public du Métropolis, après des performances solides de Shackleton et Monolake jeudi soir ; comme à chacune de ses visites au festival, Kode 9 a ravi le public de la SAT le vendredi soir, démontrant tout son savoir-faire. Et que dire de la prestation de la figure anglaise Clark dans le cadre idyllique de la Satosphère, et de celle de Jan Jelinek réanimant son projet-phare Farben à la SAT : toutes deux laissent une empreinte unique sur cette treizième édition. 
 
MUTEK 2012 a été riche en moments intenses et a tenu un rythme particulièrement dense, en proposant notamment du jeudi au samedi des programmes doubles répartis simultanément sur deux lieux, le Métropolis et la SAT, grâce, entre autres, à une fructueuse association avec la Red Bull Music Academy. En collaboration étroite et toujours aussi prometteuse avec l'équipe de la SAT, MUTEK a également investi la Satosphère pour la première fois dans le cadre du festival, présentant ainsi officiellement ce lieu hautement immersif et avant-gardiste auprès d'un important public de professionnels étrangers. La relève artistique canadienne a, quand à elle, su dignement mettre en musique la place de la Paix lors des rendez-vous extérieurs gratuits de début de soirée grâce à la désormais incontournable série EXPÉRIENCE. 
 
Enfin, MUTEK est particulièrement fier du succès de son nouveau volet MUTEK_LAB et du grand intérêt qui a été porté au Symposium «Tools for an Unknown Future», rassemblant professionnels et public curieux du 28 au 30 mai, en pré-ouverture du festival. Cette réussite est née d'une très belle collaboration avec le Centre Phi et le réseau international ICAS, dont plusieurs membres étaient à Montréal pour l’occasion, signe un renouvellement de la formule du festival autour du nouveau volet MUTEK_LAB. L’équipe de MUTEK commence déjà à réfléchir à sa 14e édition qui aura lieu à Montréal du 29 mai au 2 juin 2013.
 

 

×

Inscription à la liste d'envoi