MUTEK.Info

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à l'une des plus belles éditions de MUTEK à Montréal!

Nous en sommes bien conscients : il est difficile de se faire à l'idée que cette 14e édition de MUTEK soit déjà chose du passé. Mais avant que vous nous permettiez de verser une petite larme de nostalgie, sachez que cette édition du festival restera dans

13 juin 2013
Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à l'une des plus belles éditions de MUTEK à Montréal!

Credit photo : Caroline Hayeur / Agence Stock Photo

 

Nous en sommes bien conscients : il est difficile de se faire à l'idée que cette 14e édition de MUTEK soit déjà chose du passé. Mais avant que vous nous permettiez de verser une petite larme de nostalgie, sachez que cette édition du festival restera dans les annales de MUTEK comme l'une de ses plus exaltées jusqu'à présent!

Une très large part de ce succès vous revient, chers festivaliers, qui avez répondu à l'appel en grand nombre, de près et de loin, plus qu'enthousiastes à l'idée de passer 5 jours inoubliables à faire le plein parmi plus de 75 performances d'artistes internationaux et locaux. Votre engouement fut fort contagieux, atteignant son apogée lors de la soirée de clôture à la Maison symphonique. Il va sans dire que ce marathon MUTEK fut ponctué d'un grand nombre de performances immanquables qu'on ne pourrait mentionner au grand complet, faute d'espace. 

Voici tout de même quelques moments forts dont on se souviendra encore longtemps :

MUTEK est d'abord fier d'avoir permis au pionnier britannique de l'électronique MATTHEW HERBERT de s'exprimer à travers diverses prestations, dont One Pig, une performance visuelle, sonore et olfactive qui a ravi les spectateurs au Monument-National, lors de la soirée d'ouverture du festival. Accompagné de ses musiciens-laborantins et de Martin Juneau, le grand chef québécois invité à cuisiner du porc, la performance consacrée à la vie d'un cochon, a reçu un accueil chaleureux de la part d'un public avide d'expériences uniques.

Pour sa part, le pianiste virtuose NILS FRAHM fut d'ailleurs l'une des révélations du festival plusieurs fois ovationné. En effet, venu à l'origine pour une seule présentation au Monument-National, l'artiste aux plusieurs pianos et claviers a aussi participé dimanche au Boiler Room puis au A/VISIONS de clôture à la Maison symphonique, où il a offert une prestation marquante.

Moment fort de la série NOCTURNE, l'artiste numérique japonais RYOICHI KUROKAWA a été une découverte pour plusieurs et ébloui la salle grâce à la puissance de son spectacle audio-visuel des plus audacieux. Ses fresques intemporelles multi écran, qu'on pourrait d'habitude retrouver au sein de la série A/VISIONS au Monument-National, ont pu cette fois être contemplées dans la vaste salle du Métropolis. Un pari novateur et réussi de la part des programmateurs!

Pendant trois soirs d'affilée, les NOCTURNE ont affiché une double programmation au Métropolis et à la SAT. La scène Red Bull Music Academy était présentée à la Société des arts technologiques où se sont notamment distingués des artistes de la scène locale comme BOUNDARY, GRAZE ou DEADBEAT.

La classique nuit blanche du festival a mis en valeur les multiples facettes du spectre émotionnel électronique, et le producteur JOHN ROBERTS a même réussi l'exploit non-négligeable de se hisser au-dessus de la (colossale) mêlée avec son impressionnant registre de nouvelles compositions aux accents techno, manipulé d'une main experte.

Finalement, le festival a fini en apothéose dimanche à la Maison symphonique - résidence de l'OSM - que MUTEK a investi pour une première expérience. L'acoustique idéale de la salle a permis de faire résonner les sonorités et les rythmes inhabituels du projet collaboratif de PANTHA DU PRINCE, accompagné des percussionnistes de THE BELL LABORATORY. Leur performance éclatante, mariant musique instrumentale et sonorités électroniques, fut le point culminant du festival. Le plaisir était tellement palpable que le public a fait fi des conventions imposées par cette salle d'orchestre symphonique, en la transformant en piste de danse.

MUTEK tient également à remercier tous les artistes locaux qui ont répondu à l'appel cette année et ont fait vibrer les scènes EXPÉRIENCE et PLAY de main de maître. Cette édition est l'une des plus accomplie, nous n'aurions pu imaginer un meilleur dénouement pour cette 14e édition qui fut un avant-goût idéal pour l'année prochaine, où MUTEK célèbrera à Montréal ses 15 ans. La table est dressée pour ce 15e anniversaire, et l'équipe s'affaire déjà à préparer de belles surprises dignes de cette étape majeure. Nous sommes impatients de vous accueillir à nouveau l'an prochain!

D'ici là, pour restez à l'affût des plus récents développements MUTEK ainsi que pour consulter notre contenu exclusif des scènes numérique et électronique mondiale, continuez à visiter nos différentes plateformes en ligne.

Ne manquez pas les prochaines éditions de MUTEK, à commencer par le 10e anniversaire de Mexico :

MUTEK Mexico - 10e édition : 30 septembre au 6 octobre 2013
MUTEK Barcelone - 5e édition : 5 au 8 mars 2014
MUTEK Montréal - 15e édition : 28 mai au 1 juin 2014

MUTEK 2013 en photos ici!

  • mutek 2013
×

Inscription à la liste d'envoi