EM15: Une édition anniversaire à couper le souffle

Le festival EM15, combinant les forces d'Elektra et de MUTEK pour un extraordinaire 15è anniversaire conjoint, s'est clôturé au MAC aux petites heures du lundi matin

12 juin 2014
EM15: Une édition anniversaire à couper le souffle
UNE ÉDITION HISTORIQUE
 
Le festival EM15, combinant les forces d'Elektra et de MUTEK pour un extraordinaire 15è anniversaire conjoint, s'est clôturé au MAC aux petites heures du lundi matin (2 juin) avec les dernières notes d'un marathon de 5 heures de musique improvisée par NICOLAS JAAR dans la salle principale, alors qu'un plateau regroupant  les montréalais expatriés à Berlin fermait en beauté la salle du sous-sol. Après six jours et six nuits remplis de performances, cette première synchronisation réussie entre Elektra et MUTEK s'est achevée avec un nombre exceptionnel de records.
 
Premier signe d'un succès annoncé, les PASSEPORTS et les PASSES weekend ont été épuisés plusieurs semaines avant le début du festival. L'ampleur internationale des journalistes, partenaires, artistes et festivaliers présents était tout aussi impressionnante, avec une fréquentation totale atteignant presque les 52 000 visites en comptant tous les événements intérieurs et extérieurs. 

 

 

NOUVELLES SALLES, NOUVELLES RENCONTRES
Le MAC, le Théâtre Impérial, l'Esplanade de la Place des Arts
 
Avec le MAC comme centre névralgique, EM15 a exploré un cadre inédit pour un festival montréalais - utilisant des espaces qui changent notre perception de la musique électronique et des pratiques numériques contemporaines, et qui créent de nouvelles opportunités d'écoute favorisant la convivialité. L'atmosphère au MAC a été saluée de toutes parts d'une façon incroyablement positive, au fur et à mesure que l'espace se transformait en un lieu vivant, mettant en avant musique et performances numériques exceptionnelles, et agissant comme cadre unique pour les installations et les travaux présentés dans le cadre de la Biennale internationale d'art numérique (BIAN).

 

Le MAC a été le témoin de performances internationales sidérantes, incluant celle de BEN FROST, dont la représentation d'A U R O R A est encore imprégnée dans tous les esprits. HOLLY HERNDON, SHACKLETON, ARCHIE PELAGO, DINOS CHAPMAN, MATTHEW BIEDERMAN, FLUXION et PINCH ont dévoilé des présentations éblouissantes et émouvantes. 

  NOCTURNE 1 : Shackleton - Salle 2 // Crédit : Jean-Seb Roux


 NOCTURNE 1 : Dinos Chapman - Salle 2 // Crédit : Caroline Hayeur 

Le son immaculé de la salle BWR au sous-sol a pour sa part servi à une longue liste de premières dont  Fog Works de TIM HECKER, les nouveaux concerts audiovisuels de JONAS REINHARDT et EGYPTRIXX, ainsi que l'ensemble du programme expérimental PLAY. où WOULG, FRANCE JOBIN et MARIE DAVIDSON ont notamment donné des performances remarquables.

  
PLAY 2: Marie Davidson - MAC, Salle BWR // Credit: Caroline Hayeur

 

Avec le Théâtre Impérial comme nouvelle salle pour les programmes audiovisuels, les festivaliers ont été gratifié de nombreuses autres premières, dont la nouvelle œuvre impressionnante Machine_Variation de NICOLAS BERNIER et MARTIN MESSIER et la magie audiovisuelle de NONOTAK. A_VISIONS, la série phare du festival, a même été doublée en deux occasions pour satisfaire la demande sans précédent pour la performance de lasers Lumière, de ROBERT HENKE ainsi que pour la première mondiale de Seismik d'HERMAN KOLGEN.

  A/VISIONS 3: Robert Henke presents Lumière - Impérial // Credit: Caroline Hayeur

 

Le volet extérieur gratuit, EXPÉRIENCE présenté par Red Bull Music Academy, en collaboration avec le Quartier des spectacles, a attiré plus de 22 000 visiteurs pendant quatre jours sur l'Esplanade de la Place des arts. Cette dernière s'est transformée en véritable fourmilière lorsque RICHIE HAWTIN a annoncé son concert gratuit dotUP le mercredi après-midi, rassemblant plus de 3 000 personnes en moins de 24 heures, via une communication effectuée uniquement au moyen des réseaux sociaux. Les anciens élèves de la RBMA ELEKTRO GUZZI, LUCRECIA DALT et YOSI HORIKAWA ont offert des prestations parfaites, alors qu'une légion de jeunes talents locaux firent de même, notamment PRISON GARDE et MAGNANIME. 

 EXPÉRIENCE 2 - Esplanade de la Place des arts // Credit: Diego Cupolo


  dotUP with Richie Hawtin - Esplanade de la Place de arts // Credit: Caroline Hayeur

 

Dans la grande salle du Métropolis, les artistes locaux IRON GALAXY prenaient possession de la scène avec leur première performance live, débutant un épique samedi soir, que RICARDO VILLALOBOS allait clôturer quelques heures plus tard. La soirée ENTER. de RICHIE HAWTIN a été tout autant marquante pour les festivaliers, avec notamment un set remarquable de TM404.  

 MÉTROPOLIS 3: Stefan Goldmann // Credit: Caroline Hayeur

 

EM15 DE JOUR
Affluence record au Centre Phi et au Piknic Électronik
 
Le programme diurne au Centre Phi, incluant conférences, présentations, ateliers et événements de réseautage, a commencé dès le lundi avec le symposium du réseau international Connecting Cities, autour de la créativité numérique dans l'espace public urbain. Plus de 1500 visiteurs sont passés au Centre Phi pendant les 5 jours d'activités diurnes qui incluaient également le Marché international d'art numérique (MIAN) et le volet professionnel DIGI_SECTION présenté par un certain nombre d'artistes et de partenaires technologiques de MUTEK.
  
Ableton a été l'hôte de deux grandes conversations avec les pionniers de l'art et de la technologie RICHIE HAWTIN et ROBERT HENKE. Le magazine The Wire a dirigé des entrevues avec HOLLY HERNDON et HEATSICK en direct et devant un public enthousiaste, alors que le magazine Holo s'est affairé à décortiquer, lors d'entrevues, l'esthétique des oeuvres audiovisuelles de MATTHEW BIEDERMAN et ALAIN THIBAULT, et de PAUL PRUDENCE. Roland a dévoilé sa toute nouvelle série de machines, démontrant leurs qualités par une performance live de MATEO MURPHY. 

 DIGI_SECTION: Ableton Live Talks with Trailblazers Richie Hawtin - Phi Center // Credit: Isla Kriss  

 

Le temps coopérant de façon particulièrement inédite, le Piknic du dimanche au Parc Jean-Drapeau s'est avéré particulièrement gigantesque cette année, fracassant même son record de fréquentation absolu avec 9300 entrées. L'audience était avide d'écouter sur la scène principale ERNESTO FERREYRA, MOVE D, et le set de clôture de DONATO DOZZY sous un magnifique soleil, alors que les invités surprises RICARDO VILLALOBOS et PINCH se joignaient à HARMONIOUS THELONIOUS sur la deuxième scène.

 MUTEK//PIKNIC: Move D - Parc Jean-Drapeau // Credit: Caroline Hayeur 

 

LE FESTIVAL EN IMAGES 
Les dates de MUTEK Mexico annoncées
 
Nous n'aurions pu rêver d'une édition plus éblouissante. L'union exceptionnelle et organique entre MUTEK et Elektra a produit une concentration unique de musique électronique et de pratiques numériques ainsi qu'une consolidation du public, ce qui a élevé le Montréal du Printemps numérique à un tout niveau exceptionnel.

EM15 souhaite remercier de tout cœur tous les artistes dont le travail a été au centre du festival, tous les festivaliers dont la présence et l'engagement ont créé la force et l'énergie de l'événement, et tous les partenaires et collaborateurs sans qui rien de tout cela ne serait possible.

Vos commentaires nous sont toujours de plus précieux. Si vous désirez évaluer et commenter les performances de cette année, visitez notre site : http://em15.ca/review 

Beaucoup d'activités MUTEK sont à venir, la plus notable étant le onzième édition du festival MUTEK.MX du 20 au 26 octobre 2014 à Mexico. Restez à l'affût!

 


FACT TV @ MUTEK:
Egyptrixx
Robert Lippok
Kangding Ray
Dinos Chapman
Fluxion
TM404
Holly Herndon
wndfrm
Pinch

ABLETON @ MUTEK:
Ken Taylor & Richie Hawtin
Alain Mongeau & Robert Henke
Ableton Workshop

THE WIRE @ MUTEK:
Holly Herndon
Heatsick

INSTAGRAM

ARTICLES:
XLR8R 
Resident Advisor 
Rover Arts
Huffington Post 
Beatport News 
La Presse

  • em15
×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list