Move D

NOCTURNE 1
MUTEK 2015, spain

Moog Club
05/03/2015

Pionnier aussi modeste qu’influent de la house et du techno, Move D alias David Moufang, a forgé depuis les deux dernières décennies des productions qui ont su traverser le temps par leur finesse et leur justesse, à travers d’inventifs arrangements de synthétiseurs. Depuis la fin des années 1980, il a traduit sa passion pour l’espace et les technologies en ondées électroniques brillantes, ficelées telles des éloges de la lenteur. Il a contribué à façonner au début des années 1990, le genre ambient/chillout avec Jonas Grossman sous le pseudonyme Deep Space Network, pour peu de temps après enregistrer en tant que Move D pour sa propre étiquette, Source Records. Son premier album solo, Kunststoff, paraît en 1995 pour finalement être salué comme un classique du techno lors de sa réédition, plus d'une décennie plus tard. Comme la longévité de sa carrière a su l’illustrer, ce réalisateur vétéran a su parfaire son art au-delà des accolades réductrices. Sa marque de commerce a longtemps résidé dans les claviers et échantillonneurs polyphoniques, s’exprimant dans l’émotion et voyageant le long de l'axe Chicago house/Detroit techno, ou noyant sa patte sonore de dub, d’ambient, de funk et de jazz. La vaste discographie de ce sélecteur éclairé comprend des sorties sur des étiquettes avant-gardistes telles Modern Love, Warp, Electric Minds, derrière de nombreux pseudonymes utilisés surtout dans le cadre de collaborations délicieusement expérimentales, notamment Magic Mountain High avec Juju & Jordash, ou Reagenz avec Jonah Sharp. Ses talents de commissaire de l’échantillonnage sont incontestables, plus particulièrement dans son nouveau mix pour l’estimée série Fabric, où son oreille affinée magnifie les bijoux méconnus et la musique soul sous-terraine.

MUTEK // PIKNIC
MUTEK 2014, montreal

Parc Jean-Drapeau
01/06/2014

Pionnier aussi modeste qu’influent de la house et du techno, Move D alias David Moufang, a forgé depuis les deux dernières décennies des productions qui ont su traverser le temps par leur finesse et leur justesse, à travers d’inventifs arrangements de synthétiseurs. Depuis la fin des années 1980, il a traduit sa passion pour l’espace et les technologies en ondées électroniques brillantes, ficelées telles des éloges de la lenteur. Il a contribué à façonner au début des années 1990, le genre ambient/chillout avec Jonas Grossman sous le pseudonyme Deep Space Network, pour peu de temps après enregistrer en tant que Move D pour sa propre étiquette, Source Records. Son premier album solo, Kunststoff, paraît en 1995 pour finalement être salué comme un classique du techno lors de sa réédition, plus d'une décennie plus tard. Comme la longévité de sa carrière a su l’illustrer, ce réalisateur vétéran a su parfaire son art au-delà des accolades réductrices. Sa marque de commerce a longtemps résidé dans les claviers et échantillonneurs polyphoniques, s’exprimant dans l’émotion et voyageant le long de l'axe Chicago house/Detroit techno, ou noyant sa patte sonore de dub, d’ambient, de funk et de jazz. La vaste discographie de ce sélecteur éclairé comprend des sorties sur des étiquettes avant-gardistes telles Modern Love, Warp, Electric Minds, derrière de nombreux pseudonymes utilisés surtout dans le cadre de collaborations délicieusement expérimentales, notamment Magic Mountain High avec Juju & Jordash, ou Reagenz avec Jonah Sharp. Ses talents de commissaire de l’échantillonnage sont incontestables, plus particulièrement dans son nouveau mix pour l’estimée série Fabric, où son oreille affinée magnifie les bijoux méconnus et la musique soul sous-terraine.

Nocturne 4
MUTEK 2010, montreal

MTELUS
06/06/2010

Move D (alias David Moufang) conçoit des atmosphères absolument uniques dont les racines remontent à la musique ambiante de l’ère des raves. Plus concrètement, imaginez l’intelligence et les textures deep du IDM superposées à la sensualité du House de Chicago et au funk du techno de Détroit. Ses créations se construisent tranquillement, de façon organique, avec une certaine langueur. Les nombreux admirateurs de l’oeuvre de Move D vous le diront tous : avec lui, c’est le voyage qui compte, pas la destination. Moufang a fait ses premières armes au début des années 90 au sein du sous-estimé duo Deep Space Network. Vers le milieu de cette décennie, il commence à publier ses productions sous le nom de Move D sur sa propre étiquette, Source Records. Ce n’est toutefois qu’en 2006, alors qu’est réédité son album « Kunstoff » initialement paru en 1995, que son talent est reconnu à sa juste valeur. Du jour au lendemain, il est consacré comme pionnier de la scène électronique européenne. Fervent adepte des collaborations, Move D a lancé en 2008 son album « Songs from the Beehive » en compagnie de Benjamin Brunn, considéré par plusieurs comme un des meilleurs albums de l’année.

Other performances

Discogs

×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list