And the End of Everything

And the End of Everything (MX)

The collaborative project between Me & Myself ( Alfredo Ramirez ) and No Light (Alan Aguilar) brings together elements of techno , ambient, future garage and IDM , creating a hybrid deep sounds and details shown and even cinematic widescreen . In this desire to create a whimsical interweaving of irregular rhythms, urban textures and metrics , And The End Of Everything exposes beauty contained in a capsule of fine displays of stars accompanied by sound. Their debut EP , 237, is about to be edited in Mexican assembly platform.

NOCTURNE 3
MUTEK 2016, montreal

Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) - Salle BWR
04/06/2016

QUI : Les musiciens et producteurs mexicains Alfredo Ramirez (Me & Myself) et Alan Aguilar (No Light)
STYLE : Cinématique, dystopique, mélodique, garage futuriste
NOUVEAUTÉS : And the End of Everything (2014), 237 (2015)
LABELS : ENSAMBLE, Finesse Records
PLUS : Ramirez a cofondé Möeb, une plateforme destinée à rassembler et promouvoir la collaboration dans la musique électronique contemporaine à Mexico.
MUTEKs : Mexico : 2015

La musique d’Alfredo Ramirez et Alan Aguilar évoque des histoires et des métaphores s’inspirant de thèmes propres à la vie dans la capitale mexicaine : la forte densité de population, les tensions politiques et les sons ambiants. Ces compositions denses et atmosphériques, décontractées, mais sur le fil et toujours en mouvement évoluent aux rythmes de vagues de guitares et de sonorités électroniques se métamorphosant en couches voluptueuses de mélodies et d’ambiances.

Déjà bien établis dans leurs projets respectifs – Ramirez dans le groupe pop atmosphérique Me & Myself et Aguilar avec No Light, un projet mêlant UK bass, ambient et techno avant-gardiste –, ces deux artistes se sont découvert des goûts musicaux communs au hasard d’une rencontre autour d’une chaîne stéréo. La musique de And the End of Everything est un véritable film auditif réalisé à partir d’instruments acoustiques et d’ingrédients synthétiques. Leur dernier album, 237, fait référence aux indices laissés dans le film Shining de Kubrick (comme l’explique le documentaire Room 237) laissant entendre que la première mission lunaire était une mise en scène. Parfois inquiétant, parfois mélancolique, cet album encensé par la critique a été publié sur ENSAMBLE, un label mexicain toujours à l’affût d’artistes électroniques locaux et de créateurs audiovisuels.

Après un set l’an dernier lors de MUTEK Mexico, And the End of Everything représentera la capitale mexicaine cette année lors de l’édition montréalaise et plongera le public dans un univers sonore cinématographique dans la salle BWR.

Présenté en collaboration avec MUTEK.MX .

        

Avec le soutien du gouvernement du Québec,du Secrétariat au relations extérieures du Mexique, de l'AMEXCID et du Consulat général du Mexique à Montréal.

     

×

Inscription à l'infolettre

Mutek Mexico mailing list
* indicates required
*
Mutek Spain mailing list